Après le Tea Party américain, le Soda Party français ?

“2011, Paris, France. François Fillon, Premier ministre de Sa Majesté Nicolas Ier Sarkozy, décide de taxer les sodas pour pouvoir continuer à financer les politiques clientélistes de l’Etat français”. De quoi susciter un “parfum de révolution”“Trop, c’est trop” dénoncent en tous les cas certains internautes. Ils ont créé sur Facebook une page intitulée “Soda Party France” qui fait sien le célèbre slogan libertarien : “Dont Tread On Me” (“Ne me marche pas dessus” ou “bas les pattes”) et parodie le Gadsden flag (voir ci-contre). Ses initiateurs, sans doute partisans de la Flat Tax », dénoncent une « Fat Tax » qui “ne fait que vider vos poches pour engraisser l’Etat”.

Autres articles