Nantes : mobilisation monstre pour la réunification à la Bretagne

Entre 13 000 et 30 000 partisans du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne ont manifesté pour la “réunification” samedi à Nantes, la mobilisation la plus importante depuis le lancement du débat sur la réforme territoriale par le gouvernement, qui doit reprendre dans quelques semaines :

Autres articles

6 Commentaires

  • jeanluc , 29 Sep 2014 à 13:03 @ 13 h 03 min

    Monstre, c’est beaucoup dire… Nantes n’est plus une ville bretonne pas plus que Rennes d’ailleurs, c’est une ville envahie par la diversité, où les mosquées poussent comme des champignons et où les Bretons sont loin d’être majoritaires. En plus se poserait le problème insoluble de la rivalité Nantes/Rennes : laquelle perdrait le statut de capitale régionale ? La rattachée sans doute. On voit mal l’avantage. Qui plus est le caractère breton de Nantes, ville ouverte depuis toujours à l’influence française (c’est ce qui avait fait Anne préférer Nantes), me paraît peu évident (mais celui de Rennes malgré la présence du Parlement de Bretagne ne l’est pas beaucoup plus). Les deux villes ont la caractéristique commune d’être des villes légitimistes passées à la boboitude multi-culturelle (même si personne n’appelle place du maréchal Foch -ou est-ce Joffre ?- cete place derrière la cathédrale ornée d’une statue de Louis XVI) et aux socialistes, rien de très breton là-dedans. La réalité, c’est qu’il eût fallu une Grande Région Ouest comprenant le pays chouan (jusqu’à la Mayenne) et le pays vendéen (incluant le Maine et Loire donc les Mauges), l’union des anti-révolutionnaires en somme tous, hélas, passées sous les fourches caudines de la soumission (sauf la Vendée)

  • Cap2006 , 29 Sep 2014 à 17:58 @ 17 h 58 min

    La fusion d’une région ouest regroupant la Bretagne, le maine, l’anjou et la vendée aurait de la gueule.

  • hervé , 29 Sep 2014 à 19:45 @ 19 h 45 min

    Revendication bien naturelle.

    Le reportage n’évoque pas la partition de la Bretagne sous l’égide de Pétain en 1941 mais édulcore en citant une date un peu ultérieure, c’est plus doux.

  • Pitaire , 29 Sep 2014 à 22:34 @ 22 h 34 min

    Excusez l’ortographe et le manque d’accents je n’ai pas cette fonction sur mon ordi.

    Souvent ce qui passe pour une reforme ou une modernisation a des repercussions nefastes. Pensez a la construction d’une voiture : Il y a une trentaine d’annees cela ce faisait a la chaine et s’accomplissait avec une douzaine de personnes. Aujourdhui cela s’accomplit avec la robotique. Resultat ? Une douzaine de personnes sans emploi. Quelle rapport ? Cette reunification n’est qu’une homorginisation bureaucratique qui pourrait detruire une qualite’ specifique qu’est l’attrait de la Bretagne et nuire a son tourisme.

    J’aimerais remarquer qu’une facon de detruire un pays ou une societe’ est de demolir ses moeurs , son histoire et ses traditions. J’etais present durant une reunion politique dans
    les environs de Poitiers il y a quelques annees et j’etais stupefait d’entendre qu’il etait
    question de faire une manifestation protestataire des que l’on pouvait trouver une cause.
    Je n’invente rien : c’est la verite’ !
    Je ne pense pas que cette reunification departmentale a ete concue pour des raisons nefastes ce serait une hypothese ridicule mais il y a ceux qui voudrait nuire a la France croyez – moi.

  • A= Aristote , 30 Sep 2014 à 17:32 @ 17 h 32 min

    Tout ce qui vient du pays réel mérite considération .

  • kanjo , 30 Sep 2014 à 20:51 @ 20 h 51 min

    de toute façon, les nouvelles régions qu’on veut nous imposer sont débiles. Et n’en déplaise à Nantes, si elle n’est pas rattachée à la Bretagne, elle n’en sera pas plus capitale régionale. Quitte à être une ville secondaire, autant l’être dans sa patrie d’origine, en Bretagne.

Les commentaires sont fermés.