Des ex du MPF lancent le Mouvement des valeurs

Souverainistes. Alexandre Delport (président du MPF 78 – la fédération yvelinoise du Mouvement pour la France – de 2009 à 2011), Patrick Gamache (président du MPF 91 de 2009 à 2010), Dominique Baud (vice-présidente du MPF 75 de 2009 à 2011), Jean-Claude Giret (président du MPF 60 de 1996 à 2011) et l’Association Liberté pour la France co-signent un communiqué dans lequel ils annoncent “la création d’une association politique indépendante” dont “l’unique but” est de “continuer le combat urgent et salutaire incarné par Philippe de Villiers, mais en dehors de la structure du MPF”. “Notre devoir est de pérenniser le combat ‘Pour la France’ » avec “vigueur”, “énergie” et “une réelle liberté d’expression”, écrivent les fondateurs du “Mouvement des Valeurs” (site) qui fera la promotion d’“une droite de convictions fortes (…) dans les prochains mois”.

Autres articles

3 Commentaires

  • Solenne d'Elbe , 29 novembre 2011 @ 19 h 09 min

    L’initiative semble intéressante. Il faut comme cela des personnes, des groupes, des partis, des associations et autres qui de la la Droite Populaire à l’Oeuvre Française (et oui, l’éventail de “la Droite” est immense…), peuvent influer, s’organiser, riposter, défendre les valeurs d’un socle commun que toute la Droite doit continuer à défendre : famille, travail, souveraineté, libertés économiques, respect de la vie…
    On ne doit cracher sur personne car chacun avec sa sensibilité, avec sa personnalité, avec son orientation partisane, peut contribuer au redressement national alors à droite, Union de nos force, exigence et le plus possible : solidarité et partenariat !

  • JEAN DU TERROIR , 1 décembre 2011 @ 11 h 39 min

    C’est une excellente idée car le contexte électoral et économique actuel ne permet pas d’espérer une solution “de fonds” avant l’été 2012!

    Il est donc important de commencer à recenser maintenant les bonnes volontés afin de se mettre au travail plus sérieusement et plus profondément que dans l’expression de promesses électorales qui ont toutes les chances de ne jamais voir le jour…ce qui n’interdit pas que chacun s’investisse personnellement dans tel ou tel mouvement d’ici là s’il le juge utile!

  • JEAN DU TERROIR , 1 décembre 2011 @ 15 h 27 min

    un petit bémol toutefois suite à consultation du site : s’il est nécessaire de défendre la famille et le rôle de la mère de famille, il faut faire attention aux allocations familiales qui contribuent parfois à maintenir les gens dans l’assistanat et contribuent à encourager une immigration de peuplement que la France n’est plus en mesure d’assumer à grande échelle, surtout dans un contexte de finances publiques délicat!

Les commentaires sont fermés.