Nicolas Sarkozy dénonce le sectarisme des écologistes

Après Jean-Pierre Chevènement, Jean Lassalle et Gérard Collomb, c’est au tour de Nicolas Sarkozy de s’en prendre aux Verts. Dans un discours aux agriculteurs prononcé dans le Gers, le chef de l’Etat a fustigé le sectarisme des Verts. « Et quand je dis ‘les sectaires’, vous voyez bien ce que je veux dire ! », a-t-il ajouté en faisant allusion aux écologistes. Le Président de la République a notamment dénoncé « un petit courant de pensée qui pense que l’homme est un gêneur, que la terre serait tellement plus heureuse si les hommes ne vivaient pas, ne travaillaient pas, ne mangeaient pas, ne buvaient pas ». Devant un parterre composé d’agriculteurs et d’élus de la région, Nicolas Sarkozy a affirmé qu’il « ne faut pas opposer l’environnement et les agriculteurs ».

Autres articles