LA FRANCE REFUSE LE MOT DE NOEL

LA FRANCE REFUSE LE MOT DE NOEL

NOËL AURAIT-IL DISPARU ?

Je lance aujourd’hui un appel à l’ensemble de nos évêques afin que la France, ce pays que de plus en plus de politiciens appellent les territoires, retrouve la joie de Noël.

On ne va pas me raconter que la laïcité prime toute notre vie. Les libres penseurs auront bon obtenir satisfaction de certains tribunaux pour déplacer une statue de Jean-Paul II, une statue de la Vierge ou encore plus récemment une magnifique statue de l’archange Saint-Michel, il est hors de question de se laisser faire par le politiquement correct qui transforme partout le traditionnel Joyeux Noël en Joyeuses Fêtes ! J’ignore si le pape François a posé cette question à Emmanuel Macron : « Alors Emmanuel, comme se présente les fêtes de Noel chez toi ? ». Emmanuel qui veut dire en hébreu Dieu est Parmi Nous, aurait-il oublié son origine ?

Gilbert Collard dimanche soir mettait une photo d’une rue commerçante à Besancon souhaiutant … « un fantastique Décembre ». La photo n’aurait pas accompagnée son tweet, jamais il n’aurait été cru..

Alors, Messeigneurs, prenez votre plus belle plume et défendez notre religion qui souhaite depuis 2000 ans la bienvenue à ce petit enfant divin. Dans la région dont vous êtes responsable, demandez aux commerçants de retrouver ce Joyeux Noël. Quitte, huit jours plus tard à souhaiter de Joyeuses Fêtes à l’occasion de nouvel an.

Depuis quelques années, les religions catholique et chrétiennes sont mises à bas par abandon de nos plus belles traditions. Il serait temps, Messeigneurs, de vous lancer dans une telle bataille afin de redonner à ces fêtes de Noël tout leur sens. Un jour peut-être le dictionnaire Robert enterrera -t-il ce joli mot de Noël.

De multiples exemples, hélas, nous sont donnés chaque année, et très officiellement par certains ministères. Disparues les vacances de Noël, devenues les vacances d’hiver. Effacées les vacances de Pâques devenue vacances de printemps.Comme s’il fallait faire oublier aux Français qu’il existait une religion de base qui n’a jamais été l’islam, mais la religion du Christ, né dans une misérable étable.

Les chants de Noël que diffusaient avec bonheur les magasins ou les municipalité qui ont sonorisé leurs rues commerçantes, c ‘est une vieille histoire. Jingle Bells, Mon beau Sapin, Il est né le Divin Enfant. Oubliés des stations de radio. Les radios américaines que j’écoute, telle Martiniinthemorning.com sont heureusement disponibles mondialement.

Alors, Messeigneurs, de grâce défendez notre belle fête de Noël en la rendant, enfin, visible.



Floris de Bonneville

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Guy-Noël , 30 novembre 2021 @ 11 h 55 min

    Non ! pas la France, certains habitants de ce pays, et qu’il n’est pas utile de nommer puisqu’ils sont parfaitement identifiables, voire “identifiés”.
    Si les électeurs de Besançon y trouvent leur compte et leur bonheur, pourquoi en parler ? C’est leur faire bien de la réclame gratuite.
    Moi qui habite en France, je ne me sens pas responsable, ni intéressé par ces tentatives de détournement de ma culture.
    Et je fêterai NOËL comme je le ferais pour la soixante quinzième fois, avec la Crèche, et son petit sapin, et ses boules, et ses santons avec le “petit Jésus et le “Ravi”. N’en déplaise aux destructeurs de notre pays !

  • Titi59 , 30 novembre 2021 @ 12 h 35 min

    Avec des nazis au pouvoir à l’UE et de la racaille qui nous gouverne en France, on aura de plus en plus de décisions totalement stupide.

  • Dupin , 30 novembre 2021 @ 17 h 02 min

    Dans le Doubs abstiens- toi !!! La Maire de Besançon ne croit plus au Père Noël, mais au fantastique de Disneyland !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *