Mardi soir devant l’Assemblée : La police empêche des députés de gauche de provoquer Civitas

Paris. Peu après 20 heures ce mardi, des députés socialistes menés par Yann Galut (Cher) ont quitté la séance qui se poursuivait à l’Assemblée pour se rendre place du Président Édouard Herriot où l’Institut Civitas organisait une prière de protestation. Ils ont été stoppés par des CRS assurant l’ordre public autour de la manifestation. Le ton est alors vite monté, les élus prétendant qu’avec leurs badges de députés, ils peuvent aller partout en toutes circonstances… Le reportage du Parisien :

Articles liés

38Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • ranguin , 30 janvier 2013 @ 15 h 48 min

    Ils sont ridicules ces “minets” de l’assemblée nationale. Ils se prennent pour des lions se cachant derrière leur petite carte de petit député.
    Elle est belle notre représentativité :::

  • Cril17 , 30 janvier 2013 @ 15 h 50 min

    LA CONTRE-REVOLUTION ANNONCEE PAR JOSEPH DE MAISTRE EN VIDEO ?

    http://cril17.info/

  • Isabelle Morguill , 30 janvier 2013 @ 16 h 01 min

    Mais au final, ils ont pu passer ? Qu’est ce qu’il leur est arrivé ? Ils se sont convertis ? ^^

  • JSG , 30 janvier 2013 @ 16 h 13 min

    Ah quel plaisir de voir ce clown gueulard, se faire remettre à sa place ! ce représentant fouteur de bordel, amateur de groupuscules haineux enfin ramené à ce qu’il est.
    Bien la police, bravo, à l’époque du tri sélectif, c’est un exploit qui fait rire.

  • Pro-mariage , 30 janvier 2013 @ 16 h 50 min

    Les catholiques protégés par la Police, les députés gauchistes repoussés ! Quel beau symbole ! Mais qui sont ces abrutis agités qui veulent juste se faire de la publicité gratuite ? Manque de bol, cette séquence vidéo va les desservir et motiver les opposants au “mariage” homosexuel ! Résultat : communication ratée, 1 point pour les cathos – 0 pour pour les agités ! (rions…)

  • Sylvie , 30 janvier 2013 @ 17 h 01 min

    – Au secours ! on veut me faire du mal ! crie le député
    – Ne restez pas là, rentrez chez vous ! ordonne le policier. Sinon, je vous arrête, même si vous êtes de la majorité.
    – Je veux empêcher les intégristes de prier leur Dieu de haine.
    – Laissez ces gens tranquilles ! Ils ne vous ont rien fait. S’ils prient, c’est leur droit dit à nouveau le CRS.
    – Laissez-moi passer !
    – Non, retournez à l’Assemblée et foutez-leur la paix !

    Il faut imaginer simplement ce qui s’est passé. La foule calme, prie silencieusement.
    Les CRS forment un cordon de sécurité afin que les gens demeurent tranquilles.
    Du côté des fidèles, on est réjoui et on se sent soutenu.

  • jejomau , 30 janvier 2013 @ 17 h 26 min

    Après l’Assemblée nationale, le projet de loi devra être présenté et approuvé au Sénat. En septembre 2014, par le fait de la réforme des élections sénatoriales, la moitié du Sénat (et non plus le tiers) sera renouvelé.

    On trouvera la liste de ces sénateurs ici : http://www.senat.fr/senateur/adnot_philippe89017r.html

    Les sénateurs sont élus par les grands électeurs, c’est à dire les élus locaux : conseillers régionaux, généraux, maires et délégués des conseils municipaux. Ces derniers vont être en première ligne si malheureusement ce projet de loi devait être voté. Ces maires, adjoints et conseillers municipaux sont nombreux à être hostiles au “mariage” homosexuel. Ils doivent dès maintenant faire savoir à leurs sénateurs que leur vote de 2014 dépendra de l’attitude que ces parlementaires auront lorsque le projet sera présenté devant la haute assemblée !

    On peut utiliser les exemples de lettres adressées aux élus ici : http://www.tous-pour-le-mariage.fr/ecrivez_deputes afin que par des copier-coller, on puisse leur écrire à tous massivement et rapidement en rajoutant notre touche personnelle indiquant bien que leur siège est devenu éjectable

Les commentaires sont clôturés.