Présidentielle 2017 : “Dégagera bien qui dégagera le dernier” (Pascal Praud)

Présidentielle 2017 : “Dégagera bien qui dégagera le dernier” (Pascal Praud)

Un nouveau courant politique est actif en France depuis l’automne. Selon le journaliste, il aurait influencé le vote de la primaire de la gauche dimanche 29 janvier. Il s’agit du dégagisme :

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Pitch , 30 janvier 2017 @ 17 h 13 min

    :mrgreen:

  • Gisèle , 31 janvier 2017 @ 0 h 43 min

    Dégagisme ? ou chaises musicales ?
    Ou mieux ! la Comédie !
    Tous copains comme cochons, acteurs d’un grand théâtre juste monté pour tester le niveau intellectuel des sans dent bien manipulés .

  • Goupille , 31 janvier 2017 @ 12 h 23 min

    Quel talent éminemment français que ces papiers ciselés où tout est dit, et avec quelle élégance.

    Quand même, c’est une grande cause d’allégresse de savoir qu’Ali Juppé et le petit Nicolas, grands destructeurs de petite taille de la France, ont été éliminés du paysage, ainsi que l’apprenti dictateur et Docteur Folamour, Valls la Gazeuse…

    Fillon a au moins su tonitruer contre la menace de l’islamisme et du Califat comme aucun n’ose le faire. La salle du meeting de la Vilette a applaudi, sauf Ali Juppé, jusqu’à ce qu’il capte son image dans le grand écran. On ne peut pas impunément être pote avec les Frères musulmans.

    Alors, oui, dégageons les pires.
    C’est le dernier rempart contre la guerre civile.

  • Gisèle , 31 janvier 2017 @ 22 h 02 min

    Jusqu’au jour J , beaucoup d’encre, de salive, et de venin vont couler sous les ponts … Une guerre civile peut pointer le bout de son gros nez selon le candidat qui montra sur le trône, car les pires, qui les connaît vraiment ?
    Dans la bergerie : moutons, brebis et … loups travestis …

Les commentaires sont clôturés.