La “drague” et la “rencontre” selon les homosexuels…

Face à la Manche, le parc de la chapelle Notre-Dame-d’Espérance, construite en 1850, est devenu “un lieu de drague et de rencontres gay”, référencé comme tel sur des sites internet, indique pudiquement Le Point, ce qui exaspère les riverains. Ils ont lancé une pétition qui, selon La Presse d’Armor, a recueilli 314 signatures.

“C’est devenu un site de perversion fréquenté par des hommes qui s’exposent à la vue de tous : ils ont déjà choqué plusieurs promeneurs”, affirme-t-elle. Les signataires du texte “Préservons l’aire naturelle de la Chapelle” se défendent de toute homophobie : “Il faut protéger nos enfants. Nous voulons que les lieux restent propres.”

En effet, “bosquets et épais buissons dissimulent plus ou moins bien les couples qui abandonnent sur place des préservatifs usagés”. Vous avez bien lu, ces personnes (à qui la loi donne désormais un droit à l’enfant) font leurs saletés sur place ! C’est ce que les médias appellent “la drague” et “la rencontre”… Et ne pas tolérer de tels comportements en public, c’est être homophobe, bien entendu.

Chez les homosexuels, la drague et la rencontre, cela ne se passe pas sur un banc public comme dans “Bidouille et Violette”, mais dans les buissons…

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • monhugo , 30 avril 2014 @ 17 h 27 min

    http://www.lepoint.fr/insolite/normandie-des-chevres-brouteuses-pour-ecarter-les-homosexuels-29-04-2014-1817401_48.php#xtor=CS1-32
    Le lien en développé : des chèvres brouteuses à la peur du gendarme, ou les différentes péripéties de ce Clochemerle breton pour cause de sodomites envahissants.
    Pauvres uranistes ruraux, privés de back rooms, et s’amusant, par force, en plein air…

  • Yves Tarantik , 30 avril 2014 @ 18 h 56 min

    C’est à ce genre de gugusses que les idiots qui nous gouvernent (Ouaf !) veulent confier des enfants.
    Jadis on a fermé les pissotiéres pour les mêmes raisons. Ils s’y agglutinaient des la tombée de la nuit.

  • FR , 30 avril 2014 @ 22 h 18 min

    Comme disait Paul Claudel : “La tolérance, il y a des maisons pour cela”.

    Et l’Évêque du lieu ?
    Il s’en lave les mains (au propre ? au figuré) ?

    Entend-il en faire de cette chapelle un bordel pour invertis ?
    euh… pardon, je voulais dire “une maison de tolérance” ?

  • monhugo , 30 avril 2014 @ 23 h 46 min

    Autre aspect des us et coutumes chez les sodomites.
    Un nommé Thibaut, 64 ans, s’est “marié” cet été avec son partenaire uraniste – premier duo d’invertis de l’Oise à profiter de la loi de la Taupe du 17/05/13.
    Le “jeune” époux vient d’être mis en examen (et écroué – en détention provisoire) pour plusieurs faits de pédophilie présumés.
    http://www.courrier-picard.fr/region/compiegne-60-le-premier-marie-gay-soupconne-de-pedophilie-ia201b0n358720
    Curieusement, les “gros” médias n’en parlent pas – qui glosent régulièrement sur les “prêtres pédophiles” (d’ailleurs éphébophiles, plutôt), réactivant avec gourmandise des affaires souvent anciennes.

  • rorol , 1 mai 2014 @ 9 h 12 min

    où est le respect du lieu? enfermez les !!

  • ying et yang , 1 mai 2014 @ 10 h 02 min

    Cette petite chapelle est située à Etables-sur-mer, une très jolie petite station balnéaire non loin de Saint-Brieuc. Saint-Brieuc qui est en train de se transformer en une petite Afrique…

  • durendal , 1 mai 2014 @ 10 h 11 min

    Pratique de comportements pervers et déviants aux alentour d’une église, un acte démoniaque.

Les commentaires sont clôturés.