Heurts à Paris : la place de la Nation dégradée par les violences

Les commerçants de la place de la Nation étaient encore sous le choc ce vendredi, au lendemain des heurts qui ont éclaté en marge de la manifestation contre le projet de loi Travail. Si les rues ont été nettoyées, certaines façades portent encore les stigmates de ces violences et des réparations s’imposent, en attendant des clients qui se font rares. “Depuis plus d’un mois on a toutes les manifestations qui arrivent sur la place…C’est difficile de travailler et les clients ne viennent pas”, a confié un pharmacien l’air résigné. Certains commerçants et employés ont dû se barricader des longues heures en attendant la fin des incidents. Tous appréhendent la prochaine manifestation du 1er mai :

Autres articles

3 Commentaires

  • Pupuce , 30 Avr 2016 à 11:35 @ 11 h 35 min

    Ah si c’était l’extrême droite il y a beau temps que cela aurait été sanctionné . Mais ces casseurs( extrême gauche) tres violents sont eux á l’abri des gardiens de l’ordre public . Le plus regrettable c’est que les parisiens semblent très soumis.

  • J. Elsé , 30 Avr 2016 à 15:39 @ 15 h 39 min

    Pupuce : vous êtes méchante langue : ce sont des petits enfants qui s’amusent ! Imaginez que vous les en empêchiez, il n’auraient plus qu’à retourner à leurs études (ou à leur assistanat), quelle tristesse.

  • Gisèle , 1 Mai 2016 à 0:16 @ 0 h 16 min

    Et les médias qui se font du souci pour demain, en regard de l’ état d’urgence !
    Ils n’avaient qu’à interdire la manif du premier Mai, comme ils l’ont fait pour la manif pro-vie !
    Mais non …. tout casser fait partie des comportements ” normaux ” glorifié par les médias et le pouvoir !
    Par contre, défendre la vie .. c’est politiquement incorrect et passible de poursuites judiciaires, et même d’emprisonnement .

Les commentaires sont fermés.