Covid-19 : “C’est du terrorisme qu’on impose aux Français !” (Pr Christian Perronne)

Covid-19 : “C’est du terrorisme qu’on impose aux Français !” (Pr Christian Perronne)

Source : TV Libertés

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Sonja , 7 mai 2021 @ 11 h 01 min

    Tout est piétiné, notre dignité méprisée, pulvériser nos prières de cohérences, volatiliser nos votes. Déontologie médicale et CSP non respectés…
    La solution que nous impose le GVT est celle proposée par Zbigniew Brzezinski sous le nom de “tittytainment” (relire Jean Claude MICHEAS): il s’agit de définir un « cocktail de divertissement abrutissant et d’alimentation suffisante permettant de maintenir de bonne humeur la population frustrée de la planète »: “panem et circenses”, nous y sommes. « Le meilleur des mondes » d’Aldous HUXLEY est là… On pense à la charte de la cohercition de Biderman… Attali en rêvait, Macron l’a fait sous le magistère sorosien. Pour le Docteur Nicole DELEPINE “Perseverare diabolicum” : « L’anthropologue Jean-Dominique Michel, suisse, nous fait connaître quelques conclusions que je vous invite à lire in extenso. Il fut un des tout premiers à dénoncer dès mars la dictature sanitaire injustifiée: “cette forclusion de la pensée provoquée par l’exercice du pouvoir au cours duquel la somme de flatteries et de mauvais conseils issus de la corruption systémique et de la technostructure assombrit l’entendement. C’est un problème; lui aussi systémique et structurel, de l’exercice du pouvoir, de cette conviction forcenée d’avoir raison, même quand tout montre l’inverse”.
    L’ETAT; ou plutôt ceux qui sont en fonction, s’est arrogé des droits exorbitants en supprimant l’hydroxychloroquine comme “médicament dangereux” alors qu’elle est utilisée depuis qq décennies et dans beaucoup de pays (l’Italie par exemple). En outre, cette course à ce que les pays nomment “vaccin” n’en sont pas. Celui de la grippe “ordinaire” a été en rupture de stock rapidement tant les populations; dans l’angoisse, ont espéré qu’il couvrirait ce corona. Les pharmacies n’ont pu être livrées par un éventuel réassort car il faut plusieurs mois entre la commande et la fabrication. D’autant que chaque année, il est nécessaire de les recomposer avec la molécule ayant muté l’an précédent.
    Et là, scoop, un “vaccin” créée en quelques mois… Non seulement la “guerre” des labos fut immédiate comme des prédateurs, ils ont fondus sur l’aubaine d’engranger rapidement des deniers faciles sur le dos du troupeau … Ne perdez pas de vues, et ça semble logique que pour fabriquer un vrai vaccin, il faut plusieurs mois entre l’isolation, le séquençage, les essais sur quelques animaux, puis sur des humains volontaires et des dosages etc… Ce qui demande généralement des années. Enfin, c’est le 5ème coronavirus, les autres n’ont pas servi a paralyser les pays ! Ils mutent… comme tous les organismes vivants, s’adaptent, et se transforment (variants). Rien de nouveau en ce monde. Cette fumisterie que certains l’appelle le great reset et ils sont prêts de la vérité. Le gros problème à ce jour c’est dispenser de la pédagogie comme vous le faites et combattre l’obligation vaccinale qui est un scandale : libre à ceux qui le veulent et respecter l’hygiène dans les strates de notre quotidien comme on nous l’a enseigné dès l’enfance et affinée pendant notre expérience de professionnels de santé.
    “qui tyrannus absque titulo ? tyrannus ab exercito ?.
    Goethe a dit que les européens ont la tendance moutonnière. On peut dès lors s’interroger pourquoi un gros pourcentage de la population refuse la domestication généralisée de cette camisole sanitaire IL SUFFIT D’HYGIÈNE ( c’est peut être ce qui manque souvent chez les humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *