Sida : les bars homosexuels sont des lieux de contamination

Mauvaises nouvelles pour les associations LGBT ! Alors que la gay pride (un défilé pro-homosexuel) se déroule aujourd’hui dans les rue de Paris, l’étude Prévagay publiée ce 29 juin dans la revue en ligne PLoS ONE, confirme que tous les ans, 4 % des hommes fréquentant les bars et boîtes de nuit homosexuels sont contaminés par le virus du sida. Cette étude a été réalisée dans 14 établissements parisiens par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS). L’objectif de cette étude était principalement ” d’estimer la prévalence biologique de l’infection à VIH et son incidence chez des HSH qui fréquentent les lieux de convivialité gay parisiens”. Alors que 60 % des hommes sollicités dans ces bars ont accepté un prélèvement sanguin, 157 échantillons sur 886 se sont révélés séropositifs pour le virus du sida, soit près de 17,7 %. La multiplication du nombre de partenaires augmentant le risque de contamination, ce résultat n’est pas surprenant puisque 50% des hommes testés et interrogés avaient plus de 10 partenaires par an et un tiers en avait même plus de 20. Stéphane Le Vu, épidémiologiste à l’InVS a donné l’explication suivante : « Si l’on considère un groupe de 100 hommes séronégatifs qui fréquentent ces lieux, on estime qu’environ 4 d’entre eux seront infectés au bout d’un an. » En d’autres termes, les personnes qui fréquentent ces établissements sont sujettes, dans de très fortes proportions, à un risque de contamination.

Articles liés

11Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 30 juin 2012 @ 18 h 33 min

    Quelle importance pour eux ? Ils pourront donner bientôt leur sang “comme les autres” aux gens “normaux” comme nous… grâce aux socialos… Pauvre Fabius. Chaque fois qu’il arrive au pouvoir , “ils” remettent çà : http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/06/14/l-oms-lance-un-appel-aux-dons-du-sang_1718789_3224.html

  • Robert , 30 juin 2012 @ 20 h 20 min

    Eh, oui, la loi naturelle existe et ne connaît pas la miséricorde.

    On la viole, on paie cash!
    La sodomie en tête, équivalente à une piquer intraveineuse d’après Luc Montagnier découvreur du SIDA.
    Le multipartenariat sexuel et chez les homosexuels hommes cela veut dire des passes avec des centaines de partenaires au cours d’une pleine activité sexuelle pour une bonne partie d’entre eux. ceux qui n’ont pas ces pratiques et les rencontrent sexuellement avec la sodomie adhèrent au club.
    L’usage de différentes drogues aggrave les risques de transmission dont les homosexuels “festifs” sont très friands.
    L’instabilité affective très fréquente chez les homosexuels, parfois malgré une volonté de fidélité affective à un partenaire, tout en continuant à l’occasion d’avoir des rapports avec d’autres.
    Voilà la population à qui on va donner les droits et avantages du mariage et qui va logiquement réclamer la procréation médicalement assisté et l’adoption.

  • Richard , 1 juillet 2012 @ 8 h 27 min

    La vie n’ a plus d’attraits, si il n’y a plus de nouvelles sensations ,la drogue, l’homosexualité, la pédophilie etc….je ne veux pas jouer le père la vertu , mais quand ont voit tous les ravages que cela
    occasionne,mais il y en a qui sont contaminés sans avoir rien demandé,si ces gens prennent des risques, qui les prennent entre eux, Notre gvt va autoriser le mariage des homos, et va suivre l’adoption, comme ça les enfants ils auront 2 pères ou 2 mères, comme ça nous aurons des gens
    de mieux en mieux équilibrés

  • Sophocle5860 , 1 juillet 2012 @ 8 h 44 min

    Je pense aussi, à une nouvelle “affaire de sang contaminé”, à venir…

  • Pesneau , 1 juillet 2012 @ 10 h 38 min

    Que faire?
    1) C’ est peut-être une éducaton de base qui ferait défaut; mais y-a-t-il encore de vrais éducateurs ou éducatrices? si l’on pense qu’il en existe, ceux-là même auraient besoin d’être rééduqués car l’ éducation, dans le vrai sens du terme, n’est pas une sinécure
    2) L’homme n’est qu’un animal dégénéré

  • Chris du Fier , 1 juillet 2012 @ 10 h 47 min

    APRES LE TEMPS DES FILS DE BOCHES, VOICI VENU LE TEMPS DES FILS DE PEDES !!
    Monsieur le Président,
    Mais qu’ont donc dans le cabochon ceux qui se veulent nos guides politiques à défaut de pouvoir être nos guides intellectuels et encore moins spirituels et qui vous poussent à signer une loi inique et antinaturelle telle que l’adoption d’enfants par des couples homosexuels ? Je vous le demande. N’ont-ils jamais fréquenté les préaux des écoles de cette institution malencontreusement dénommée Education Nationale qui se veut être, ou tout au moins le prétend, un modèle républicain et démocratique pour le monde entier ?
    Les gens de ma génération, de ceux nés entre 40 et 45, se rappellent tous comment les petit camarades dont les pères étaient inscrits aux abonnés absents ou inconnus au bataillon après la guerre, et dont les mères étaient soupçonnées d’avoir eu des faiblesses pour l’occupant, étaient traités par les autres écoliers sous l’œil goguenard voir bienveillant des surveillants et autres instituteurs devenus tout à coup grands résistants et tous de gauche : Fils de boche. Ton père était un boche. Ta mère a dû coucher avec les Allemands. Fils de pute (ils n’avaient pas attendu Nasri..). Les enfants avaient à l’époque sur le sujet une imagination débordante que leur envierait bon nombre de nos chroniqueurs d’aujourd’hui.
    Et voilà que tout à coup, sur l’impulsion de la force électrice et ‘démocratique’ motivée et provoquée par une grande partie de nos médias, nos politicards dits modernes puisque de gauche voudraient rééditer cet exploit d’ostracisme institutionnel qui consiste à jeter en pâture aux jeunes Gaulois et assimilés de fraîche date, qui ont la chance eux d’avoir un papa qui s’ appelle Robert, Mouloud ou Boris et une maman qui s’ appelle Sophie, Yasmina ou Maeva, une petite partie de ces enfants qui n’ont rien demandé à personne et qui se verraient tout d’un coup affligés de deux parents aux prénoms masculins ou féminins !! Ce qui fera désordre dans les préaux de nos écoles et collèges, vous en conviendrez. Ce n’est pas eux qui entendront dans les préaux, ou peut-être leurs enfants de famille normale comme vous les prononceront-ils. : Fils de pédés. Ton père et ta mère sont des pédés. T’es arrivé par le cul de ton père ou de ta mère, j’en passe et des meilleures. Eux? Ils s’en foutront. Du moment qu’ils auront toujours leur 32h par semaine, leurs 2 mois de vacances, leurs grands et petits ponts, leur retraite de fonctionnaire. Etc.
    On pourrait en rigoler et en rester là. Mais la dérision a ses limites. Malheureusement, les ministres et autres ‘académiciens’ de l’Institution de cette époque se sont bien gardé de faire un état des lieux et d’ d’afficher le nombre d’enfants entre 8 et 16 qui ne pouvant plus supporter l’ostracisme ambiant et la croix qu’on leur imposait tous les jours se sont suicidés ou ont commis des actes criminels de vengeance contre leur mère, ou contre la société et son Etat, pour les plus courageux et les plus vindicatifs. Comme pour ces soi-disant Fils de boche, ces Fils de pédés subiront une terrible enfance à cause de vous. Malheur à celui ou à ceux qui portent atteinte à l’enfance. Ils auront à rendre des comptes, Monsieur le Président.
    Nous pouvons et nous devons, certes, avoir de la considération pour tout homosexuel qui veut vivre sa vie comme il l’entend, et reconnu par là même au travers d’un PACS ou tout autre subterfuge administratif. Après tout, nous n’avons rien inventé en la matière. Nos aînés, qu’ils aient été de la Grèce antique, Papous amoureux, gastéropodes nazillons, eunuques chinois ou turcs ou Anglo-saxons intrépides nous ont plus ou moins laisser entendre que tout homosexuel pouvait être éventuellement le miroir d’un hétéro négligent, spirituellement parlant !.. Mais est-ce que cela suffit pour détruire des jeunes vies ?
    Monsieur le Président, vous qui avez le bonheur d’avoir des enfants élevés par une famille ‘normale’, ne laissez pas passer cette loi infâme, crapuleuse, abjecte et méprisable qui autoriserait à des homosexuels d’adopter des enfants, quels qu’ils soient. Autant on peut pardonner à un vieux satyre de bousculer quelques femmes de ménage dans une chambre d’hôtel de N.Y. ou d’ailleurs, autant on ne vous pardonnera pas la lâcheté d’avoir plié devant cette hérésie sociétale que veut vous imposer une partie de vos électeurs de gauche.
    Bien à Vous, et avec toute ma considération, Monsieur le Président.

    Chris du Fier Ce 30 juin, jour de la Saint Martial de l’an de Grâce 2012.
    Haute-Savoie. L’autre pays de la Résistance.

  • jumisao , 1 juillet 2012 @ 12 h 15 min

    Arrêtons les préjugés. Tous les homo n’ont pas 10partenaires par an. Et pourtant, tous les homos n’ont pas le droit de donner leur sang. Je suis en couple depuis 6ans avec la même personne, c’est la 2eme partenaire sexuelle de toute ma vie. Et pourtant, je n’ai pas le droit de donner mon sang. A côté de ça, j’ai des amies hétéro qui ont eu 25 ou 30 partenaires sexuels, certaines fois sans protection, et elles peuvent donner leur sang. Idem chez les mecs, certains sautent sur tout ce qui bouge, et ont quand même le droit de donner leur sang. Non, les homos ne sont pas tous des tarés du sexe, sans protection, et échangeant leur partenaire. Certains ont des comportements à risque, de la même façon qu’on en trouve aussi chez les hétéros.

Les commentaires sont clôturés.