20 000

En Ile-de-France, on a compté 20 000 demandes de blocages de téléphones portables entre le 18 mars et le 29 juillet 2011 auprès des opérateurs de téléphonie mobile. Ces blocages sont intervenus à la suite de vols, c’est ce qu’a annoncé vendredi la préfecture de police de Paris dans un communiqué. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi Loppsi 2, le 16 mars 2011, la procédure suivie permet que le dépôt d’une plainte pour vol de téléphone portable soit immédiatement suivie du blocage dudit téléphone.

Autres articles