Ce qui est valable pour Israël doit l’être pour la France

Selon Alain Finkielkraut, les “douloureuses concessions territoriales” que doit faire Israël sont la condition à sa survie, afin d’éviter une situation similaire à celle du Liban, où la majorité (juive en Israël) est finalement remplacée par l’actuelle minorité (musulmane). Ce point de vue est tout à fait compréhensible. Reste à savoir pourquoi de nombreux intellectuels juifs qui l’adoptent ne s’opposent pas à l’immigration arabo-musulmane qui déferle depuis des décennies sur la France :

“Le 9 juillet, j’étais à Tel-Aviv à l’invitation du journal Haaretz qui organisait une grande conférence sur la paix. Je représentais Jcall * et j’ai dit qu’en tant qu’intellectuel juif, je devais constamment me battre sur deux fronts: contre un antisémitisme d’autant plus sûr de lui-même et dominateur qu’il dénonce le «monstre sioniste» dans la langue immaculée de l’antiracisme, et pour le compromis, c’est-à-dire la séparation en deux Etats des Israéliens et des Palestiniens. J’ai ajouté qu’en s’installant dans le statu quo, le gouvernement israélien mettait en péril le projet sioniste lui-même. Dès 1991, le grand orientaliste Bernard Lewis s’inquiétait de voir Israël devenir, sur le modèle du Liban, « une association difficile, une de plus, entre ethnies et groupes religieux en conflit ». Et il ajoutait : « les juifs se trouveraient dans la position dominante qu’avaient autrefois les Maronites avec la perspective probable d’un destin à la libanaise en fin de parcours. » Pour empêcher cette prédiction de se réaliser, il serait urgent de faire ce qu’Ariel Sharon, à la fin de sa vie, appelait de « douloureuses concessions territoriales ». Si ses successeurs y répugnent, c’est parce qu’ils se défient de leur partenaire, mais c’est surtout parce qu’ils ont peur de leurs propres extrémistes. Ils craignent la guerre civile entre Israéliens qui accompagnerait le démantèlement des implantations de Cisjordanie.”

Israël est donc menacé par deux dangers : la libanisation, c’est-à-dire la marginalisation des Juifs dans leur propre pays (quoi que l’on pense des décisions du passé, la création de deux Etats est inévitable si l’on souhaite éviter un bain de sang de part et d’autre) et la guerre civile entre Juifs, la société israélienne étant plus divisée que jamais entre laïcs et religieux, ultrasionistes et sionistes modérés, etc.

Autres articles

14 Commentaires

  • Gisèle , 30 juillet 2014 @ 23 h 40 min

    En tous les cas , les dirigeants français sont coincés …ou le font croire …
    La LDJ les accuse de verser vers l’ extrême droite , et l’Islam de France demande la dissolution de la LDJ …..
    A moins que tout cela ne soit qu’un scénario tordu , entendu et bien ficelé comme le diable sait en imaginer …

  • Français désabusé , 31 juillet 2014 @ 7 h 56 min

    Pourriture ce mec!

  • Fred80 , 31 juillet 2014 @ 9 h 12 min

    Bonjour français désabusé,

    Je pense que vous vous trompez dans votre jugement. Voyez-vous je ne partage pas le cheminement intellectuel de A.F., mais je le comprends. Cet homme est une victime du sionisme instrumentalisé (outil du malin) qui n’a pas hésité à récupérer & discréditent par la même occasion l’Eglise, donc la parole de Dieu. Cela concerne l’une encyclique de Benoit XVI : Caritas in véritate 07/07/2009. (Il est possible que ce détournement ait provoqué la venue de Pape François.)
    A.F. est un homme foncièrement honnête en quête de repères. Sa clairevoyance est tronquée par une “réflexion” faussée du Discours Intellectuel que l’esprit du malin a su dévoyer pour ne servir que son profit bassement matériel, en s’appuyant sur une fausse spiritualité qui ne peut que mener au Néant pour tous ceux qui s’en inspirent.
    Vous savez par définition le malin est malin, mais à malin, malin & demi…
    Idem pour d’autres qui sont complètement instrumentalisés, dont leur mégalomanie leur ont fait perdre le sens raisonnable de la Raison. Ils provoquent destruction, injustice & malheur (mal-heure). C’est une régression de l’humanité, contrairement au “bon-heure” qui lui favorise l’avènement de l’humanité & de bien autres choses que l’on ose, à tort, croire.

    Bonne journée à vous français “(dé)abusé”.
    dé : privatif

  • Fred80 , 31 juillet 2014 @ 9 h 17 min

    Oui Gisèle tout cela est bien ficeler, mais si vous tirez sur la ficelle correctement que ce passe t-il?

    Bonne matinée à vous

  • Vieuxmarchois , 31 juillet 2014 @ 9 h 28 min

    pourriture?
    vous parlez d’un homme qui s’exprime courageusement et sans ces injures qui caractérisent les discours des faibles comme des sectaires
    pourriture? mais il faut enfin dénoncer ce “grand remplacement” qui crée en France cette libanisation qui est la cause première de cette insécurité, pour la majorité des français qui ne sont pas issus de cette immigration. Insécurité qui couvre entre autres les comportement ouvertement hostiles, insultes, agressions et manifestations violentes qui ne sont jamais en faveur de la France et de sa culture, encore moins de sa tradition chrétienne.
    Nous pourrions aussi parler du cout insupportable de ce “grand remplacement”

  • baldag , 31 juillet 2014 @ 11 h 58 min

    Nous sommes bien d’accord : il s’agit pour Israël de mener le combat contre l’islam. En France, il faut s’y préparer avant que nous soyons rattrapés totalement pas la contagion!

  • Boutté , 31 juillet 2014 @ 15 h 21 min

    Les “douloureuses concessions territoriales” ont été faites il y a quelque 2000 ans .
    Les Celtes (par Ex.) doivent-ils revendiquer les rives du Danube qu’ils ont autrefois quittées ? Il ne fût pas difficile à l’Islam d’investir le territoire de Canaan ! ! !

Les commentaires sont fermés.