Quand une blogueuse koweïtienne défend l’exploitation des domestiques philippins

Quand une blogueuse koweïtienne défend l’exploitation des domestiques philippins

“Comment peut-on laisser son domestique garder son passeport ? Imaginez s’il s’enfuit et s’il retourne dans son pays ? Qui me remboursera pour ça ?” Au Koweït, une blogueuse célèbre défend l’exploitation des domestiques philippins…

Autres articles

2 Commentaires

  • Paule C , 30 Juil 2018 à 17:09 @ 17 h 09 min

    Ce n’est pas très étonnant : les philippins sont des chrétiens (catholiques en grande majorité) donc ce sont des “dhimmis”, des êtres inférieurs taillables et corvéables à merci, selon le coran. Ce qui est plus étonnant, c’est que ces gens aillent travailler dans les pays du Golfe, même s’ils n’ont pas de travail aux Philippines. il existe certainement des filières qui s’enrichissent sur le dos de ces malheureux, en leur promettant du travail.

  • Tonio , 30 Juil 2018 à 18:55 @ 18 h 55 min

    Ce n’est pas étonnant du tout !
    On sait bien que les Arabes ont toujours été esclavagistes, que le morale est inexistante, que les droits de l’homme c’est du pipeau de chrétiens.
    Il suffit de relire Henri de Monfreid (Les Secrets de la mer Rouge (1931)) pour s’en faire une idée: les Arabes traversaient la Mer Rouge pour faire le plein d’esclaves africains, sous les yeux du commissaire français de Djibouti: rien de nouveau sous le soleil de l’Arabie négrière…
    On attend patiemment que l’ONU et l’OMS et l’UNESCO dénoncent à l’unisson l’exploitation inhumaine des Philippins par les Arabes de tout poil: du moment qu’ils ne sont pas musulmans, comme si c’était un obstacle, on peut les abrutir jusqu’à la mort, que vaut la vie d’un non musulman en Arabie ?

Les commentaires sont fermés.