Tendance : des produits d’occasion dans les grandes surfaces

Tendance : des produits d’occasion dans les grandes surfaces

Une enseigne de la grande distribution, E. Leclerc, va désormais vendre des produits d’occasion. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais une forme de concurrence pour les associations comme Emmaüs :

Autres articles

1 Commentaire

  • Melisenda , 1 Août 2018 à 15:42 @ 15 h 42 min

    Personnellement, je ne vois pas de concurrence déloyale. Emmaüs vend des objets donnés, parfois même à des prix indécents pour certains, alors que le concept du magasin Leclerc est le même que celui d’autres magasins de revente d’articles(pas de noms, chacun de nous les connaît)que les gens veulent s’en débarrasser tout en récupérant un peu d’argent sur leurs objets utilisés. Que ce soit à Emmaüs ou aux ressourceries, et sauf erreur, l’objet n’est pas garanti, ce qui est le cas chez les magasins de revente d’objets d’occasion à vocation commerciale – de un, deux, trois voire jusqu’à six mois, cela dépend du matériel -.
    Quant au choix, cela dépend en tout état de cause de celui de l’acheteur potentiel et de qu’il recherche en priorité. Et de sa bourse.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France