L’attentat de la rue Copernic, fausses pistes et manigances (Contre-enquêtes)

L’attentat de la rue Copernic, fausses pistes et manigances (Contre-enquêtes)

Le 3 octobre 1980, une bombe explose devant la synagogue de la rue Copernic, dans le XVIème arrondissement de Paris. Bilan : quatre morts et une quarantaine de blessés. L’extrême droite est immédiatement pointée du doigt, et des militants ainsi que des personnes assimilées à la mouvance sont violemment agressés. Le pouvoir politique oriente l’enquête vers les milieux nationalistes, bien que les Renseignements et la police doutent de leur implication. En effet, les informations qu’ils recueillent semblent indiquer une toute autre menace…

Source : TV Libertés

Articles liés