Tristane Banon : « Dominique Strauss-Kahn n’a même pas osé me regarder pendant la confrontation »

TF1. Confrontée jeudi à Dominique Strauss-Kahn, la jeune Tristane Banon, qui accuse l’ancien directeur du Fonds monétaire international de tentative de viol en 2003, était l’invitée du JT de 20h présenté par Laurence Ferrari :

Autres articles

2 Commentaires

  • levice , 30 Sep 2011 à 15:01 @ 15 h 01 min

    On ne voit pas que le vice essentiel de Strauss-Kahn est l’orgueil. Qu’est-ce que l’orgueil ? C’est la luxure de l’intelligence, humus de tous les autres vices.

  • Agence , 30 Sep 2011 à 15:03 @ 15 h 03 min

    Ici, l’agence de communication “Vessies et Lanternes”. On a pu ces jours-ci lire ici et là des critiques sur nos activités. Nous sommes des gens sérieux, nous avons des références. Par exemple, c’est grâce à nos efforts constants que 99,99% des Français croient dur comme fer que l’humanité doit l’équivalence E=mc2 à Einstein. Notre effort principal porte naturellement sur le camouflage du fait hilarant qu’Einstein n’a jamais prétendu, et pour cause, être le découvreur de la formule. Vous comprendrez, dans ces conditions, que pour détendre notre personnel, nous organisons des pauses de fou-rire, deux fois par jour. Après quoi, nous faisons entrer le client suivant. Spécialistes du faire croire, nous avons beaucoup d’autres références, mais nous sommes tenus à la plus grande discrétion. Ainsi nos plus brillants faits d’armes resteront méconnus.
    Français, vous n’avez qu’à croire. Reposant, non ?

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France