AGENDA | Quitter la Sécu ? Oui, c’est possible

Dans le cadre de sa recherche de solutions pour une meilleure protection sociale, l’association Avenir Social Rhône-Alpes Auvergne organise une conférence avec le Dr Claude Reichman. Il vient sur Lyon présenter la réglementation française et européenne en matière de protection sociale… Et il est porteur de bonnes nouvelles pour les entrepreneurs et les entreprises françaises ! Il vous présentera les directives européennes 92/49/CEE et 92/96/CEE entièrement transposées dans la loi française depuis 2001 et qui offrent à chaque Français la possibilité de s’assurer pour sa protection sociale et sa retraite dans de bien meilleurs conditions que celles proposées par notre système de sécurité sociale. Venez (re) découvrir le mot LIBERTÉ !

Artisans, commerçants, agriculteurs, professions libérales, salariés, chefs d’entreprises…
Vous trouvez que notre système de sécurité sociale est de plus en plus coûteux et de moins en moins solidaire ?
Vous pensez que notre système de protection sociale met en péril votre entreprise ?
Des solutions existent pour mieux protéger vos salariés et vous-mêmes, et pour sauver nos entreprises.
Venez les découvrir. Inscrivez-vous, contactez-nous pour la réunion d’information avec la participation du Docteur Claude Reichman, le samedi 18 octobre 2014, de 14h à 17h30, à Lyon 7ème.
Attention : nombre limité de places. Participation aux frais : 20 € par personne.

Pour vous inscrire :
Site : www.lsraa.fr
Courrier : Avenir Social, 43 rue Longefer 69008 Lyon
Mail : contact@lsraa.fr

(Le lieu sera communiqué lors de l’inscription)

Autres articles

14 Commentaires

  • xrayzoulou , 30 Sep 2014 à 16:10 @ 16 h 10 min

    Cela est une bonne nouvelle. Dommage qu’elle arrive un peu tard, cela m’aurai arrangée quand je travaillé dans le civil avant de rentrer dans l’Armée.

  • Luc+ , 30 Sep 2014 à 16:46 @ 16 h 46 min

    20 euros par personne… Et allez …

  • LIU , 1 Oct 2014 à 9:15 @ 9 h 15 min

    Luc+ : Si c’est le même Dr Claude Reichman qui – il y a une vingtaine d’année – militait contre la CSG et promettait son remboursement …. méfiance : il nous vend la lune mais va-t-il nous la livrer ?????

  • cmi , 1 Oct 2014 à 10:36 @ 10 h 36 min

    Merci,d’avoir fait paraître cette annonce

  • Saida , 1 Oct 2014 à 10:42 @ 10 h 42 min

    Reichman!!! et vous en faites l’apologie?

    Ok je vous situe mieux à présent.

  • Bib , 1 Oct 2014 à 11:17 @ 11 h 17 min

    Il s’agit d’une réunion des Libérés de la Sécu, à priori. J’ai l’impression au vu des commentaires ci-dessus qu’il y a quelques rigolos qui ne savent pas de quoi ils parlent !
    Renseignez-vous avant de critiquer ! La législation a changé, arrêtez de suivre la masse comme des moutons et apprenez à analyser avec critique le monde qui vous entoure.

    J’attendais depuis quelques temps une nouvelle réunion d’information sur Lyon, je vais donc m’inscrire 🙂 Merci !

  • champar , 1 Oct 2014 à 17:39 @ 17 h 39 min

    @LIU
    Je suis tout a fait d’accord avec vous, J’avais à l’époque suivi l’argumentation de M. Reichmann, fort bien construite d’ailleurs, en faisant le recours qu’il préconisait pour obtenir le remboursement de la CSG, cela s’appuyait sur la réglementation européenne.
    Cela s’est terminé en eau de boudin car il y a toujours une bonne raison pour que la réglementation européenne ne s’applique pas lorsqu’elle est favorable aux citoyens français (sauf les mesures destinées à détruire la société) et celui qui avait conseillé ce recours a laissé tous ceux qui l’avaient suivi en rase campagne à se débrouiller eux-même avec leur dossier.
    Alors méfiez vous des argumentations brillantes sur le papier pour lesquelles vous serez forcés de faire marche arrière avec des frais à la clé.

    D’autre part l’Europe c’est du bidon et un prétexte, comparez :

    1) On nous affirme que tous les européens peuvent venir en France et bénéficier de tous les droits des français, là ça fonctionne aucun favoritisme pour les français en France, bien sûr.

    2) La Belgique a institué un quota à l’entrée de ses formations universitaires qui interdit d’avoir plus d’un tiers de non belges notamment de français. La Belgique a raison car elle serait inondée de français qui cherchent à se sortir du carcan stupide du numerus clausus dans les professions médicales et si cette restriction n’existait pas il n’y aurait plus de place pour ses propres citoyens dans les facultés qu’elle finance mais cela montre bien que les restrictions à l’égard des autres pays d’europe sont possibles, la Belgique a même institué des règles empêchant les Wallons de s’implanter dans les communes “flamandes” de Bruxelles …

    Alors l’europe, c’est bidon cela sert de prétexte quand on le veut bien !

Les commentaires sont fermés.