Sarko promet la lune aux électeurs de droite

Dans un entretien aux Echos, l’ancien chef de l’Etat développe un peu son programme économique : fin des 35 heures, égalité privé-public, recul de l’âge de départ à la retraite, dégressivité de l’assurance chômage à partir de 12 mois. Tout y passe. “Une refondation” est nécessaire, explique celui qui avait déjà fait campagne en 2007 sur le concept de “rupture” avec l’absence de bilan que l’on connaît.

Et de dérouler un nouveau “travailler plus pour gagner plus” :

Les 36 heures devront être payées 36, les 37 heures 37 etc. Pour les entreprises qui ne souhaiteront pas sortir des 35 heures, elles pourront choisir d’y rester. C’est cela faire confiance ! C’est donner à chacun le droit de sortir des 35 heures. (…) Si une entreprise veut sortir des 35 heures, elle doit pouvoir le faire. Je pose une condition : personne ne doit travailler plus et gagner moins.

Pourquoi ne pas l’avoir fait pendant son premier quinquennat ? Peut-être était-il trop occupé à “ouvrir” son gouvernement, à semer le chaos en Libye et à laisser notre pays se faire envahir par l’immigration ?

Articles liés

13Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • KIKI , 30 septembre 2015 @ 8 h 35 min

    Surtout à augmenter ses propres prestations rappelons-nous!!!

  • Emmanuel , 30 septembre 2015 @ 8 h 44 min

    On peut tromper 1 fois 1000 personnes, mais on ne peut pas tromper 1000 fois une personne.
    Perso, il ne m’aura plus, meme avec les promesses les plus démagogiques.

  • Alainpsy , 30 septembre 2015 @ 9 h 05 min

    Sacré Sarko, celui qui voulait nous métisser sous la contrainte, le héros de la Lybie….héros pour le qatar et la turquie islamo-fasciste, pas pour les 400 000 Lybiens morts, pas pour les chefs de tribus qui continuent de se faire décapiter par l’EI s’ils refusent d’obéir. Sacré Sarko, autant de morts sur la conscience et toujours la même prétention de tout avaler :
    – Bonjour, je suis venu vous dire que j’ai changé…
    – Coupez ! c’est mauvais, on la refait. Monsieur le comédien de série B, avec votre air de chien battu, c’est pas bon ça, on dirait un président qui aurait fait assassiner son bienfaiteur…..

  • Marino , 30 septembre 2015 @ 9 h 39 min

    Parmi les promesses non tenues de Nicolas Sarkozy (2007-2012) on retiendra :

    * Identité nationale
    « J’aime cette France de toutes les couleurs et de toutes les religions où s’entremêlent tant d’histoires, de souvenirs et de cultures. J’aime cette France de la diversité, des différences et des mélanges.»

    Grand ministère régalien créé en mai 2007 avec Brice Hortefeux, l’identité nationale est devenue un funeste débat, lancé le 2 novembre 2009. Dérapages verbaux, mise en scène préfectorale ridicule, propositions inutiles, et surtout, succès électoral du Front National. Eric Besson est prié de se taire.
    L’immigration, thème majeur de Sarkozy en campagne, reste une diversion qui n’intéresse plus grand monde. Sous couvert de quelques nominations symboliques au gouvernement (Rachida Dati, Rama Yade et Fadela Amara),

    Marine Le Pen progresse dans les sondages au point qu’on s’inquiète qu’elle évince Sarkozy du 1er tour de la présidentielle.
    En février 2011, Claude Guéant devient ministre de l’intérieur et absorbe le ministère de l’identité nationale. La course au Front national est relancée. Il promet de réduire l’immigration légale, déclare comprendre ces Français qui ne se sentent plus chez eux.

  • Trahi , 30 septembre 2015 @ 11 h 08 min

    C’est vraiment d’actualité avec la lune ROUGE.

  • Trahi , 30 septembre 2015 @ 11 h 57 min

    La lune de “SANG”

  • Pascal , 30 septembre 2015 @ 13 h 30 min

    « Sarko promet la lune aux électeurs de droite ».
    Allah étant le dieu lune du panthéon mecquois…

Les commentaires sont clôturés.