La face cachée de la guerre en Ukraine (1ère partie)

Lors de son déplacement dans l’est de l’Ukraine séparatiste où se tenaient des élections le 2 novembre 2014 dans les Républiques (autoproclamées) de Donetsk et Lougansk, l’eurodéputé Jean-Luc Schaffhauser était accompagné d’une équipe de journalistes de TV Libertés, qui ont produit un reportage intitulé « La face cachée de la guerre en Ukraine ».

Voici la première partie de ce reportage :

Articles liés

65Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Charles Martol , 30 novembre 2014 @ 18 h 47 min

    Quelle importance que Schaffhauser soit intéressé par le fric ou que Poutine accorde son onction ? Ce qui compte est que Lepen ait trouvé un prêt que lui refusait les banques françaises. Que Lepen soit capable d’utiliser les égoïsmes des uns et des autres pour faire progresser la cause anti-bruxelloise est un signe d’intelligence très encourageant !

    Et si vous êtes vraiment un patriote vous devriez comprendre qu’il vaut largement mieux que la Russie reste puissante et garde une influence sur l’Ukraine, plutôt que de ruiner les russes et laisser l’Europe devenir la basse-cour des USA. Ce que fait l’Amérique à l’Europe et à la France est infiniment plus grave que les brimades de certains russes envers quelques catholiques dans le Donbass !!!

  • PG , 30 novembre 2014 @ 19 h 34 min

    M. SCHAFFHAUSER est aussi catholique pratiquant et proche selon ce que je crois savoir, de l’Opus Dei.
    Il faut cesser de suspecter en permanence de sous pensées ou dessous de table toute personne agissant autrement que dans le verbe.
    Il a évolué, comme beaucoup de Français : sans quoi comment expliquer que le FN se situe aussi haut dans les votes et dans les sondages pour les prochaines élections ?
    En demeurant dans nos positions et petits pré carrés des années 70 nous n’en serions pas là : la droite française y compris dans sa composante catholique a repris son espace naturel, dont elle avait été chassée par 1945 et la parenthèse gaulliste.

  • Colargol , 30 novembre 2014 @ 20 h 21 min

    Pas de doute, certains ici considèrent comme un blasphème d’oser dire que le peuple ukrainien forme une nation souveraine qui a le droit demaîtriser son destin en toute indépendance.

  • hermeneias , 30 novembre 2014 @ 22 h 15 min

    PG

    Pour résumer la non pensée d’un pg le p’tit doigt sur la couture du pantalon et les 2 fesses symétriquement serrées , tout ce qui vient du fn et au fn est bon car le fn est une quasi incarnation divine , une « divine surprise » comme on disait …..
    C’est le postulat de départ implicite !

    Le pélé de Chartres c’est visiblement formateur !!
    Donc ce Schaffhauser aurait « changé » , sous -entendu en bien ?
    On ne saura pas s’il a changé au plan politique , philosophique ou « religieux » .
    A moins que ce ne soit le fn qui ai changé et que dans son laicisme , réaffirmé par la « patronne » triomphante , il soit devenu compatible avec la « démocratie-chrétienne » et son christianisme honteux , socialisant et moralisant….

    Quand on voit la « démocratie-chrétienne » et ses compromissions , on peut avoir des doutes et qqes soupçons sur la capacité de certains individus à nager en eaux troubles .

    Mais on s’égare et on dévie du sujet .
    Est ce qu’il n’y a pas eu d’exactions contre les orthodoxes russes à Kiev ?!
    Il me semble bien que oui .
    D’autres part certains catholiques , honte à eux , sont de vrais agents de l’UE USA post et anti chrétiens , agents de l’idéologie multiculturaliste ….pas forcément des « martyrs de la foi » .

    L’AED n’est plus forcément ce qu’elle était au temps de son fondateur ……

  • hermeneias , 30 novembre 2014 @ 22 h 21 min

    bEN non collargol

    ça n’est pas un blasphème c’est une grosse qqonnerie de dire que le « peuple » ukrainien « forme » une « nation souveraine » .

    « Peuple » ? Quel « peuple » ?
    Comment un peuple « forme » t-il une nation ? Là ça m’interpelle

  • Colargol , 1 décembre 2014 @ 4 h 00 min

    Je crois que vous avez tout dit effectivement.
    Le peuple ukrainien selon vous et vos amis n’a donc pas le droit de former une nation, par conséquent il est légitime d’occuper le territoire où il vit et de l’annexer à un autre Etat.
    Malheureusement pour les tenants de l’impérialisme quel qu’il soit, il existera toujours des Lech Walesa, des Eamon de Valera pour penser le contraire.

  • LC71 , 1 décembre 2014 @ 6 h 21 min

    C’est drôle cette comparaison à la guerre d’Espagne, parce que ceux qui utilisent la symbolique communiste dans cette guerre ukrainienne, ce sont les partisans des « Républiques populaires » séparatistes en Ukraine. Avez-vous remarqué aussi que les séparatistes moldaves, eux aussi soutenus militairement par la Russie, ont la faucille et le marteau sur leur drapeau ? Cela ne vous gêne pas ?

Les commentaires sont clôturés.