Joséphine Baker : « Un vestige du passé et du gaullisme, réac et cocardier, une revenante dans un spectacle qui sent le pipi de chat » selon “Libération” en 1975

Joséphine Baker : « Un vestige du passé et du gaullisme, réac et cocardier, une revenante dans un spectacle qui sent le pipi de chat » selon “Libération” en 1975

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Pounet , 2 décembre 2021 @ 18 h 35 min

    Libé, torche cul subventionné qui fait moins de tirages qu’un quotidien départemental et qui continue de donner des leçons.
    Libé préfère soutenir une éventuelle entrée au Panthéon de Gisèle Alimi ou chercher des excuses à Boudarel qui ont trahit la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *