Il est libre, Max Gallo !

Minute de mercredi rapporte :

Mercredi 24 décembre, « L’Invité d’Audrey Crespo-Mara », LCI
Hommage appuyé, bien qu’inattendu, de l’historien et ancien ministre de Mitterrand, Max Gallo, à Eric Zemmour: « Je suis assez souvent d’accord avec lui et, dans son livre, il y a beaucoup de points qui me paraissent très intéressants: les thèmes de souveraineté, d’indépendance, les questions liées à l’immigration. Zemmour a un mérite, c’est de mettre le doigt sur les questions qui fâchent et il le fait avec la sincérité d’un patriote républicain et, de ce point de vue là, je le soutiens! » En avant pour la zemmourisation des esprits !

Articles liés

22Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gamine , 30 décembre 2014 @ 10 h 52 min

    bravo Mr Gallo, j ai par le passé, admiré vos livres, et la j’admire votre prise de position, surtout étant donné vos propensions de gauche, c est un bel example d honnêteté

  • Gérard Couvert , 30 décembre 2014 @ 11 h 20 min

    Max Gallo avait soutenu Sarkozy avant de comprendre qu’il ne ferait rien dans le sens de la nation.

  • Catholique & Français , 30 décembre 2014 @ 11 h 21 min

    Dans les temps troublés, le malin qui sait retourner sa veste bien avant les autres s’assure une crédibilité et une antériorité qui lui permettent ensuite de sauver sa peau et de parler d’autant plus haut et fort qu’il vient de loin. François Mitterand, dont il est question dans ce bref passage, en est un merveilleux exemple.

  • chris_isere , 30 décembre 2014 @ 11 h 24 min

    merci et bravo M. Max GALLO, pour être un homme de gauche vous au moins vous avez le courage et l’intelligence de ne pas lyncher M. Eric ZEMMOUR et de reconnaitre les vérités et la réalité de ce qu’il dit et écrit.

  • sergio , 30 décembre 2014 @ 13 h 43 min

    Ilest librrrre , Max ….il est librrre Max , y’ en a même qui disent qu’ ils l’ on vu voler !…..
    Je pense en effet que Max Gallo , homme de gauche , est libre du prêt-à-penser et qu’ il est un honnête homme , quoique certains puissent en penser .

  • Pascal , 30 décembre 2014 @ 13 h 56 min

    Salut Max, ce retour à la maison nous remplit de joie.

    «Islam : ne rien céder à la politique de l’apaisement» écrivait-il en 2006 dans le Figaro lors de l’affaire des caricatures de Mahomet. Sur les événements de l’automne 2005, il fut l’un des très rares courageux à aborder la dimension confessionnelle du soulèvement (après la malencontreuse grenade lacrymogène aux abords d’une mosquée en plein ramadan) au milieu des couards qui cherchaient à conjurer le sort en ne voulant pas que se soit autre chose que du social. Entre les «pogroms antirépublicains» d’ Alain Finkielkraut et le «basculement civilisationnel» de Régis Debray, nous avions avec Max Gallo une articulation politique.

  • borphi , 30 décembre 2014 @ 14 h 43 min

    A l’instar d’Eric Zemmour , Max Gallo est un homme de culture passionné d’histoire.

    Quand on est passionné d’histoire , on est sensé savoir se détacher de son temps , de ses modes de pensée , et s’ouvrir aux différentes façons d’appréhender la vie et ….la politique.

    En cela ces deux hommes sont religieux au sens étymologique du terme, bien que l’un soit Juif non croyant et que l’autre soit Chrétien converti.

Les commentaires sont clôturés.