Mélenchon fait l’apologie de Robespierre

Rares sont ceux qui se permettent encore de défendre Maximilien de Robespierre, symbole de la Terreur pendant la Révolution française. Jean-Luc Mélenchon fait néanmoins partie de ceux-là. Dans une lettre écrite au président de France Télévisions Rémy Pflimlin, il proteste contre le contenu d’une émission diffusée sur France 3 intitulée « Robespierre, bourreau de Vendée ? ».

Le leader du Front de Gauche déclare notamment que « le contenu de cet épisode est un offensant et grossier plaidoyer à charge contre la Révolution de 1789, truffé d’erreurs et dangereusement orienté vers une banalisation de l’idée de génocide ». Il conteste également l’utilisation « dans n’importe quels contextes et conditions historiques » du terme « génocide ».

Maximilien de Robespierre est entré le 27 juillet 1793 au Comité de salut public, où il participe à l’instauration d’un gouvernement révolutionnaire et devient le symbole de la Terreur, durant laquelle le génocide vendéen s’est déroulé. Il meurt guillotiné le 28 juillet 1794 à Paris, après avoir été arrêté par la Convention qui l’avait déclaré hors-la-loi.

Selon les historiens Reynald Secher et Pierre Chaunu, on peut effectivement parler de « génocide » en Vendée, tant la volonté du pouvoir central d’exterminer ce foyer de contre-révolution s’est traduit en mesures législatives et militaires qui ont conduit au massacre d’environ 500 000 personnes.

Ce courrier a été envoyé alors qu’un vif débat a eu lieu récemment au Parlement suite à une proposition de loi de membres du groupe UMP demandant la reconnaissance du génocide vendéen.

Lire aussi :

Philippe de Villiers souhaite que François Hollande demande pardon au nom de la République pour le génocide vendéen

L’hebdomadaire le plus lu en Pologne fait sa une sur le génocide de… Vendée !

Reynald Secher explique le génocide vendéen et le « mémoricide » sur Europe 1

Autres articles

30 Commentaires

  • Lach-Comte , 31 Jan 2013 à 16:10 @ 16 h 10 min

    Quelques extraits de ce “testament”
    – […]Je jure, et on ne ment pas à son dernier moment, que je n’eus jamais l’ambition de monter sur le trône, je ne visais qu’à la dictature : ainsi je lègue à Bourdon de l’Oise le soin de réhabiliter ma mémoire, en proposant l’établissement de la dictature en France.
    Je recommande à mon ami Fouquier d’expédier tous les inscrits sur les listes que je lu ai fournies une décade d’avance; et pour lui en faciliter les moyens, je charge mon féal porte-coton Barrère de le faire maintenir dans sa place d’accusateur public, et je délègue à Collot-d’Herbois la survivance de la charge de dresseur de listes. Ces fonctions lui seront familières d’après l’apprentissage brillant qu’il a fait à Lyon.
    Je veux, pour punir les parisiens de l’ingratitude qu’ils ont montrée envers moi, leur ôter les moyens de soutenir leur existence. Je charge Carrier de les faire mourir de soif, en rendant par certains secrets qu’il possède à merveille, l’eau de la Seine IMPOTABLE.
    Comme je connais à Louchet du talent pour la déclamation, je le charge de débiter les adresses PARISIENNES des SOCIETES départementales, qui demanderont ma translation au Panthéon, et le rétablissement de mon système.
    […] Je recommande en général à tous mes élèves chéris de se méfier d’une foule de modérés à qui l’aspect d’une coupe de sang ne donne point appétit. Je les engage à PROSCRIRE, à ASSASSINER même la horde impie qui voudroit s’opposer à leurs desseins et remplacer la terreur par la justice; …
    […] Il existe dans mes papiers un cathéchisme REVOLUTIONNAIRE. J’en recommande la lecture et la pratique à mes chers successeurs. Ils verront comment on doit traiter les riches, les marchands, les savans etc […] –

    PS. Ce qui est en majuscule l’est dans le testament.

  • lapotre , 31 Jan 2013 à 17:12 @ 17 h 12 min

    Le fait même qu’il prenne la défense de ce Robespierre sanguinaire, ennemi de la France et des Français, en dit long sur ce Mélenchon et sur ses intentions.

  • hector galb. , 31 Jan 2013 à 18:39 @ 18 h 39 min

    Que sait-il de Robespierre ? Ce qu’il veut bien en retenir. Un gauchiste, quoi.

  • Robert , 31 Jan 2013 à 18:49 @ 18 h 49 min

    Ce malfaiteur de Mélenchon essaie d’appeler à son aide la communauté juive en faisant une mention au génocide.
    On pourrait en fait parler de populicide, ou de dépopulation comme l’ai dit Baboeuf son théoricien, puisque le terme de génocide n’existait pas à l’époque. Mais faire disparaître toute une population y compris les républicains porte un nom.
    Les communistes et les nazis ont copié ce modèle très directement, Lénine ayant séjourné en Vendée et s’en réclamant et Hitler ayant formé sa Gestapo en URSS.

  • Philippe Lemaire , 1 Fév 2013 à 9:49 @ 9 h 49 min

    J’espère que tous les anti-robespierre dénoncent avec autant de vigueur le tyran-criminel Napoléon qui a fait bien plus de morts, même pas par idéal mais par pure ambition personnelle, alors que Robespierre, lui, avait tout fait pour empêcher la guerre.

  • Paul-Emic , 1 Fév 2013 à 10:00 @ 10 h 00 min

    Oui, Napoléon et Clémenceau aussi

  • lapotre , 1 Fév 2013 à 12:54 @ 12 h 54 min

    Robespierre n’a cependant pas été avare du sang des Français en les envoyant par charrettes pleines à la guillotine, suivant en cela les principes honteux de la révolution :
    “du passé faisons table rase”, ” la république n’a pas besoin de poètes; la république n’a pas besoin de savants” etc… etc… en effet la république n’a besoin que de démolisseurs sans cervelle et surtout anti-chrétiens membres des loges maçonniques pour mener à bien son entreprise destructrice d’origine satanique. D’ailleurs son travail inachevé se poursuit de nos jours avec les valets de service de Pompidou à Hollande, aux ordres de Bruxelles..

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France