Marine Le Pen : “nous avons eu des candidats qui étaient transsexuels”

Interrogée mercredi soir sur Europe 1, Marine Le Pen a déclaré à propos de l’affaire Sandra Kaz, candidate FN le jour, escort girl la nuit :

“il paraît que c’est pas vrai et pourtant, je trouvais ça plutôt sympa, après tout. Une escort girl, c’est quelqu’un qui accompagne des gens qui n’ont personne pour pouvoir dîner et… , c’est ça ?”

Wikipédia donne une autre définition de l’escort girl, l’émission “Enquête exclusive” (M6) d’il y a quelques semaines aussi. La nouvelle présidente du Front national a continué :

“Vous savez, au Front national, nous avons eu des candidats qui étaient transsexuels. ça pourrait étonner aussi et pourtant, c’est la réalité. Nous sommes représentatifs de ce qu’est la France, nous avons de tout dans nos candidats et je m’en félicite : de tous les âges, de toutes les professions, de tous les profils”.

Autres articles

6 Commentaires

  • Arnould Sophie , 3 Avr 2011 à 17:40 @ 17 h 40 min

    « Nous avons eu des candidats qui étaient transsexuels »
    Ce n’est pas l’ignorance qui est inadmissible c’est l’impertinence : cela dénote de votre part d’une méconnaissance totale d’une réalité scientifique qui semble vous échapper …
    Dans quel monde vivez- vous ?

    Pour votre information sachez que nous sommes déjà à la deuxième génération de pilote de chasse de l’Armée de l’Air Française sur Mirage d’abord et maintenant sur Rafale. La liste des ces emplois n’est pas exhaustive : certaines de ces personnes ont fait l’X et sont passées aussi par Oxford ou Cambridge. On est donc loin des clichés du bois de Boulogne ou des Folies Bergères !…

  • Francine Leroy , 3 Avr 2011 à 19:18 @ 19 h 18 min

    Je crois qu’il s’agissait d’une simple stratégie de Marine Le Pen en occupant le terrain de mesurer sa popularité dans des cantons ou les candidats ne risquaient pas d’être élus et n’ont ils n’ont donc pas eu à faire campagne..

Les commentaires sont fermés.