Le déficit public de 2013 pire que prévu

Selon Les Échos de dimanche, le déficit public a atteint 4,3% du PIB en 2013. Malgré une croissance supérieure aux prévisions (+0,3% en 2013), on est loin des 4,1% prévus par le Gouvernement et promis à l’Union européenne en attendant de retrouver les 3%. La faute à des moins-values de recettes fiscales : arrive un moment où les prélèvements obligatoires sont si élevés que les augmenter encore diminue les rentrées en raison d’un taux dissuasif : travailler ou déclarer le fruit de son travail n’est plus intéressant. Ce phénomène est connu sous le nom de courbe de Laffer. Son apparition est une excellente nouvelle pour les Français : ils ne devraient plus voir leur fiscalité augmenter, sauf si le Gouvernement souhaite encore réduire ses recette fiscales. En 2012, le déficit avait représenté 4,8% du PIB. Pour 2014, le Gouvernement Ayrault prévoit (les yeux dans les yeux) 3,6% mais Bruxelles préfère tabler sur 4%, on n’est jamais trop prudent. Quant à la dette publique, elle continue à gonfler et atteint 93,5% en 2013 contre 90,2%. La crise que nous vivons l’a déjà fait croître de plus de 50% en quelques années.

Articles liés

13Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisèle , 31 mars 2014 @ 13 h 39 min

    Et hier j’ai entendu :
    ** Le FN n’a rien gagné puisque les autres listes additionnées , il ne serait pas passé …**
    Mauvaise foi , mauvais joueur !! Nous aurions pu en dire autant des villes passées au PS !

  • Gisèle , 31 mars 2014 @ 13 h 41 min

    Les journaleux de la une ont encore raconté des cracks en prétendant que F.Hollande déjeunait avec J.M .Ayrault …en fin de compte ils ne savent rien des ** manigances ** et non ** remaniements ** décidés à l’Elysée ….

  • monhugo , 31 mars 2014 @ 15 h 26 min

    La « recette » du pouvoir en place : changer les figurants du gouvernement (la grande « affaire » du jour : le remaniement). Dérisoire, et consternant !
    Comme le dit en boucle, avec raison, MLP, de toute façon, ce pouvoir (PS, comme UMP) est fait de marionnettes intermittentes qui obéissent à Bruxelles. L’UE étant elle, globalement, sous tutelle américaine.

  • V_Parlier , 31 mars 2014 @ 15 h 46 min

    Ca fait l’indemnité ministérielle à vie pour les autres copains aussi. C’est tout simplement çà, l’intérêt du remaniement ministériel !

  • passim , 31 mars 2014 @ 16 h 31 min

    Le « Roi des Cons » Premier Ministre ?
    Hollande prendrait-il au sérieux mes élucubrations ?
    http://passim-le-blog.blogspot.pt/2014_02_23_archive.html

  • passim , 31 mars 2014 @ 16 h 35 min

    Tout cela est fort juste.
    Et ces indices sont à la fois causes et résultats d’une chose un peu mystérieuse, difficile à mesurer, qui s’appelle la confiance.

Les commentaires sont clôturés.