Québec : des musulmans se plaignent d’être stigmatisés

Que nos lecteurs de la Belle Province n’hésitent à nous donner leur avis sur la charte des valeurs québecoises !

Autres articles

9 Commentaires

  • xrayzoulou , 31 mars 2014 @ 15 h 51 min

    Qu’ils nous donne leurs recettes ou nous leur envoyons nos islamistes !

  • Alainpsy , 31 mars 2014 @ 21 h 33 min

    Quelle audace! encore une posture victimaire, eux les persécuteurs dans le monde entier de ce qui ne leur ressemble pas. Il faut savoir qu’au début de l’invasion…de l’immigration musulmane au Québec (récente), les musulmans ont rapidement rempli les prisons (tiens, comme c’est bizarre !). Pour une religion d’amour et de paix on peut être surpris d’autant que les Quebecois sont particulièrement accueillants et tolérants. Bref, les musulmans ont rempli les prisons et le Québec a payé des imams pour leur rendre visite, ceci ajouté au fait qu’au Québec le voile est toléré partout. Pourtant, les musulmans, par leur violence et leur intolérance, ont réussi à se faire détester comme partout dans le monde. Résultat, les imams ne sont plus autorisés à aller dans les prisons et le port du voile est remis en question. La réalité est simple puisqu’elle est la même partout, y compris dans les pays les plus accommodants comme le Québec ou l’Australie, l’islam est inadaptable au monde occidental, trop obscurantiste, trop agressif, trop intolérant.

  • lazare , 31 mars 2014 @ 21 h 43 min

    Ne rien dire, ne rien faire et tourner autour du pot ne fera guère arranger les choses !
    Ça sent la patate chaude !

  • V_Parlier , 1 avril 2014 @ 10 h 32 min

    Encore et surtout la démonstration de cette politique de l’Occident qui accueille des milliers de pseudo-réfugiés (en réalité des criminels poursuivis dans leurs pays, voire même échappés de prison suite à ces merveilleuses “révolutions” que nous encourageons) sous prétexte d’altruisme. Car c’est le peuple, la base, qui subit et non les grands penseurs. Ces grands penseurs qui sous prétexte de nous apprendre la tolérance poussent les communautés religieuses à se haïr, bien plus que ne l’auraient fait ceux qu’on diabolise, eux qui ont osé remettre en cause le remplissage programmé des pays. (Parce-que c’est bien connu, il faut des “consommateurs” pour la croissance).

  • annie , 1 avril 2014 @ 12 h 04 min

    Française émigrée il y a 40 ans au Québec et très bien accueillie tout comme les Grecs, Italiens, Sud Américains, Asiatiques,,,, mais nous sommes accueillis et devons nous assimiler aux lois démocratiques laiques du pays.
    Il y a bien d autres pays musulmans où les musulmans peuvent pratiquer leurs rites…pourquoi choisir le Québec ?

  • Monsieur T , 1 avril 2014 @ 15 h 01 min

    Ils sont accueillis, ils bénéficient d’un niveau de vie bien plus élevé que les foutoirs que sont leur pays d’origine, ils sont logés, touchent des aides sociales, des allocations, reçoivent des terrains pour la construction de leurs mosquées, profitent d’un système de santé performant et ils ont le culot de se présenter comme des victimes!
    Mais, dehors! dégagez! foutez le camp!

  • RRVAX , 1 avril 2014 @ 23 h 55 min

    Il convient d’observer que c’est au Québec, la province du Canada qui les a accueilli, qu’ils revendiquent plus de droits avant même de
    respecter ceux du pays d’accueil. Les provinces anglophones n’auront peut-être pas la même patience. J’ai vécu et travaillé à Montréal où je retourne régulièrement. En juillet dernier, mes amis québécois m’ont signalé une mosquée surveillée par la GRC (Gendarmerie Royale du Canada) à cause des discours subversifs qui y sont proférés. Au Canada aussi on craint les attentats islamistes et les policiers d’Ottawa apprennent l’arabe pour savoir ce que préparent les fondamentalistes.

Les commentaires sont fermés.