Le business de la mode islamique en plein essor

De plus en plus d’enseignes se lancent sur le marché de la mode islamique. De Dolce Gabbana à Uniqlo, la liste des marques proposant hijab et autres voiles musulmans s’allonge. Simple ouverture d’esprit ou intérêt purement commercial? Du côté du recteur de la mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou, c’est la “rentabilité capitalistique” qui fera accepter l’Islam, plus que “l’ouverture d’esprit”. Le cofondateur de la maison Yves Saint Laurent, Pierre Bergé, est plus catégorique. “Un voile c’est une prison”, affirme-t-il, se disant “scandalisé”. Il accuse les couturiers de s’y mettre uniquement pour ” faire du fric”. D’ici à 2019, le marché mondial de la mode musulmane devrait peser plus de 400 milliards d’euros :

Autres articles

13 Commentaires

  • Bernard DUJARDIN , 31 Mar 2016 à 14:28 @ 14 h 28 min

    Des tarés chez qui nous ne mettrons plus les pieds… !

  • Marcus , 31 Mar 2016 à 17:15 @ 17 h 15 min

    Cela me rappelle les collabos qui ouvraient leurs boutiques pour les soldats Allemands, qui s’adaptaient à leur nouveau business. Finalement le fric passe avant la morale et la dignité.
    Ces gens là sont à gerber….

  • Marino , 31 Mar 2016 à 18:15 @ 18 h 15 min

    La mode “islamique”, la mode “modeste” comme l’appellent certains, a le vent en poupe. De grandes enseignes proposent des collections destinées aux femmes musulmanes. Mutation logique pour certains, mode choquante pour d’autres, pro et anti s’opposent. Les grandes marques, elles, profitent de ce secteur en plein essor.

    Marks & Spencer (M&S) se lance dans la mode islamique. La célèbre marque anglaise de prêt-à-porter propose désormais des maillots de bain-burqa, surnommés “burkinis”. Contraction de “burqa” et “bikini”, les burkinis couvrent le corps entier à l’exception du visage, des mains et des pieds.

    En vente sur internet également, le prix pour cette tenue s’élève à 49,50 £, soit près de 63 euros. Ce maillot long est disponible en deux couleurs et est “très léger, ce qui vous permet de nager sans problème avec”. Ces produits étaient déjà en vente dans les magasins M&S en Lybie et à Dubaï mais ils sont désormais disponibles en Grande-Bretagne.

    En Grande Bretagne, la marque japonaise Uniqlo a également lancé récemment la commercialisation de voiles islamiques (hijabs) dans sa boutique londonienne.

    Dans le monde de la haute couture cette fois, la maison italienne Dolce & Gabbana lance sa collection de “hijabs”

    Le célèbre caricaturiste français, Plantu n’a pas manqué de réagir à cette actualité avec un dessin représentant deux femmes portant le hijab. Mais l’une d’elles arbore aussi une ceinture d’explosifs.

    https://twitter.com/plantu/status/715104806382215169

  • eric-p , 31 Mar 2016 à 18:40 @ 18 h 40 min

    C’est pas grave.
    Il suffira de dénoncer les couturiers qui font de l’islam business ainsi que les commerçants…et
    lancer un appel au boycott.

  • André & Nadine , 31 Mar 2016 à 19:08 @ 19 h 08 min

    Tout ce qu’ils veulent……… chez eux…!

  • delaye , 1 Avr 2016 à 8:55 @ 8 h 55 min

    Ne plus rien acheter à ces marques de collabos.

  • Cassandre , 1 Avr 2016 à 9:52 @ 9 h 52 min

    Il me semble que c’est différent… et pire:
    Il n’y a chez ces gens qu’une volonté de détruire.
    Comme si en abaissant les autres et en détruisant ce qui fait la facilité de vie dans nos pays (où les mêmes se précipitent, d’ailleurs, dès qu’ils le peuvent!), leur propre mal-être devenait plus acceptable.

    C’est notamment Henri Laborit qui a mis ça en évidence, je crois: face à un stress quelconque, les animaux (dont les humains) réagissent par de l’agressivité envers les autres, une agressivité “comme ça”, sans raison. Comme si cette violence gratuite pouvait soulager un mal-vivre…

Les commentaires sont fermés.