VIDÉO | La TV allemande démontre que les 3 adolescents israéliens n’ont pas été tués par le Hamas

Voici un reportage de la chaîne allemande ZDF, prouvant que l’assassinat des trois jeunes Israéliens n’est pas le fait des Palestiniens et que ce fait divers a été instrumentalisé afin de déclencher les hostilités contre Gaza et le Hamas :

Autres articles

55 Commentaires

  • FIFRE Jean-Jacques , 31 Juil 2014 à 5:05 @ 5 h 05 min

    Démonstration : « Raisonnement par lequel on démontre la vérité d’une proposition. »
    Je ne suis sans doute pas très perspicace mais j’ai vraiment du mal à percevoir un raisonnement dans ce document orienté qui n’apporte aucune preuve permettant de valider l’affirmation.
    Si ce n’est le hamas, qui aurait commis le crime ? Motus. Pour quel raison ? Silence.
    Israël aurait décidé de cette opération à Gaza sans mobil ? Absurde.
    Le hamas n’a d’ailleurs jamais réfuté l’accusation.

  • Caterina , 31 Juil 2014 à 7:21 @ 7 h 21 min

    Votre titre n’est pas approprié du tout. Voulez vous faire de la désinformation. Il n’y a rien qui justifie ce titre accrocheur dans ce film. Changez cela SVP. Il faut être sérieux dans tout pour rester crédible.

  • andrew , 31 Juil 2014 à 7:37 @ 7 h 37 min

    le fameux complot qui perdure…grâce a (fausses) NOUVELLES DE FRANCE !

  • longeval , 31 Juil 2014 à 7:53 @ 7 h 53 min

    Prétends, soutiens, affirme mais non pas prouve.

  • Français désabusé , 31 Juil 2014 à 7:55 @ 7 h 55 min

    Je n’avais aucun doute à ce sujet! Ceux qui connaissent (comme moi) la propagande de guerre relayée par les médias à leur service, ne seront pas surpris par cette information!

  • andrew , 31 Juil 2014 à 8:03 @ 8 h 03 min

    VOICI DE LA VRAIE INFO :

    PALLYWOOD :
    http://youtu.be/DmEBcpHqnHM

  • Denis Merlin , 31 Juil 2014 à 8:05 @ 8 h 05 min

    Cette affaire d’enlèvements suivie d’assassinats doit être réglée par l’institution judiciaire et éventuellement la coopération judiciaire internationale et exclusivement par ces voies.

    Quoi qu’il en soit, une affaire judiciaire ne justifie pas l’intervention de l’armée, ni, encore moins, des bombardements de populations civiles. Sinon, nous sommes dans une catégorisation indue de l’humanité (responsabilité judiciaire collective).

    Déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948 :

    Article premier
    Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

    Personne ne doit fragmenter l’humanité. Nous sommes tous frères.

    En conséquence, aujourd’hui ce sont les auteurs des bombardements qui doivent être jugés.

Les commentaires sont fermés.