Affaire Benalla : les mêmes éléments de langage pour les défenseurs du Président

Affaire Benalla : les mêmes éléments de langage pour les défenseurs du Président

Autres articles

4 Commentaires

  • le réel , 1 Août 2018 à 11:30 @ 11 h 30 min

    combien nous a couté cette bêtise?

    minimiser l’affaire montre le manque de “maturité” de ce gouvernement, ils sont irresponsables. où va la France?

  • hermeneias , 1 Août 2018 à 13:27 @ 13 h 27 min

    Mais la Bergé est prête à toutes les contorsions pour faire plaisir à son nouveau maitre , après moulte retournements de veste ! C’est remarquable !

    Mais voui Benalla est bien propre sur lui ….comme son patron macron qui a plusieurs visages , “chef de guerre” , “fier à bras” , tartarin , joueur de foot , président , banquier , “agriculteur” , start-uper ……
    De même que Me Bergé à plusieurs vestes réversibles

  • BUREAU , 2 Août 2018 à 12:30 @ 12 h 30 min

    Le clan Macron ne contredira jamais son maître. Tant qu’ils auront la majorité à l’assemblée,ils feront passer toutes leurs lois sans écouter l’opposition. Il serait temps d’établir une vraie proportionnelle.

  • Melisenda , 2 Août 2018 à 16:57 @ 16 h 57 min

    Le paraître avant l’être. Diplômés, du moins j’ose le croire, mais totalement dénués de discernement et d’intelligence ! “Un esprit sain dans un corps sain”,”il vaut mieux avoir une tête bien faite que bien pleine” ne s’appliquent pas à eux au vu les commentaires oiseux et dénués d’esprit d’analyse sur leur compte Gazouillis. Ne connaissent-ils pas ce proverbe “L’habit ne fait pas le moine” ? Manifestement pas non plus !
    Pensaient-ils, pauvres naïfs, qu’il allait se montrer dépenaillé, barbe hirsute, sans lunettes d’intello ? Benalla a, au contraire, très bien compris qu’il valait mieux paraître genre gendre idéal – tiens à l’instar de macron -, bien sage, mais des incohérences notamment la relation de son enfance malheureuse, la mère fuyant en France un père violent alors qu’il n’avait que quelques jours, logeant elle, lui et ses PETITS frère et sœur dans un appartement HLM de 15 m2… C’est curieux, mais je ne crois pas un seul instant à cette fable. Quant au reste, on peut se permettre d’en douter, mêlant le vrai du faux pour faire plus plausible.
    En résumé, l’instrumentalisation des esprits faibles et la victimisation de soi, très courantes chez certaines catégories de personnes prises la main dans le sac. Ou dans le pot de confiture, au choix.

Les commentaires sont fermés.