Jégo se donne un genre

Jugeant sur Liberation.fr “affligeante” l’initiative de 80 parlementaires réclamant dans une lettre au ministre de l’Education nationale le retrait des manuels scolaires qui font l’apologie de la théorie du gender, Yves Jégo “considère que ce n’est pas aux parlementaires de décider des programmes scolaires”, eux “qui font de la politique sur tout et à tout propos” mais au ministre Luc Chatel. Le Vice-président du Parti radical dénonce “un discours haineux” et “une chasse aux sorcières qui n’a pas lieu d’être” orchestrée par la Droite populaire, vous savez, ces députés qui “[s’attaquent] à tout ce qui est différent”. “Aujourd’hui c’est la question sexuelle, hier c’était la question de la double nationalité, avant-hier c’était la question de l’immigration”. Dans le… genre convaincant, peut mieux faire !

Autres articles

2 Commentaires

  • VILLARD Jean-Louis , 1 Sep 2011 à 15:00 @ 15 h 00 min

    je suggère aux 80 parlementaires qui selon M. JEGO n’ont pas à “décider des programmes scolaires” de faire pression auprès du ministre de l’Education Nationale pour remetre à l’ordre du jour le bonnet d’âne, et décerner à JEGO un exceptionnel bonnet d'”âne d’honneur” amplement mérité par ses différentes prises de position.

  • diego , 1 Sep 2011 à 17:34 @ 17 h 34 min

    Jego c’est aussi celui qui un farouche partisan du mariage homo et de l’homo parentalité… Il devrait se reconvertir chez les bobos écolos…

Les commentaires sont fermés.