La théorie du gender dans les manuels scolaires « choque profondément » Christian Ménard

Le député du Finistère, Christian Ménard, fait partie des quatre-vingt députés UMP qui ont signé le courrier adressé au ministre de l’Education nationale, Luc Chatel afin de lui demander de « retirer des lycées les manuels qui présentent » la théorie du gender selon laquelle « les personnes ne sont plus définies comme hommes et femmes mais comme pratiquants de certaines formes de sexualités : homosexuels, hétérosexuels, bisexuels, transsexuels ». Contacté par Nouvelles de France, Christian Ménard déclare que ce qui le « choque profondément » dans les articles publiés dans ces livres, « c’est le fait que cette théorie a été assénée comme étant une vérité scientifique. » Or, rappelle le député breton, « il faut savoir qu’elle a vu le jour aux Etats-Unis en 1970 émanant de certains groupuscules. » « En tant que médecin, je m’en tiens à la thèse génétique tout en respectant les choix de chacun » conclut l’élu.

Autres articles

1 Commentaire

  • Lundi Anne Charlotte , 1 Sep 2011 à 8:53 @ 8 h 53 min

    Gender
    La controverse
    Conseil Pontifical pour la Famille – Présentation de Tony Anatrella, sur LIVRES EN FAMILLE :
    http://www.livresenfamille.fr/p1857-conseil_pontifical_pour_la_famille_gender.html:Gender
    La controverse
    Conseil Pontifical pour la Famille – Présentation de Tony Anatrella

    La théorie américaine du Gender, référence des instances internationales (ONU, Unesco, Commission européenne, etc.) et source d’inspiration de nombreuses législations, figure désormais dans les manuels de S.V.T. de 1re L et ES.
    Selon le Gender, l’identité sexuelle n’est pas une donnée biologique mais une construction sociale : on ne naît pas homme ou femme, on le devient. Ainsi, chacun peut choisir son orientation sexuelle (homosexuelle, hétérosexuelle, bisexuelle, transsexuelle).

    Mais comment la société peut-elle se fonder sans reconnaître la différence sexuelle ? Comment la famille peut-elle se structurer en dehors des liens engagés entre un homme et une femme, sources d’alliance, de filiation et de génération ? Comment la vie psychique de la personne peut-elle s’élaborer quand la réalité du corps est niée ?

    Face au bouleversement identitaire, social et familial, qui se met en place, cet ouvrage présente, dans un esprit critique, les axes fondamentaux du Gender (ses origines féministes et égalitaristes, ses données anthropologiques, sociologiques et psychanalytiques, son évolution depuis les années 1980, etc.).
    Enseignants, éducateurs et parents pourront se forger, en toute connaissance de cause, une pensée argumentée et pédagogique à l’adresse des jeunes dont ils ont la responsabilité.

    Les éditions Téqui rassemblent ici sept interventions d’experts : Tony Anatrella, Oscar Alzamora, Jutta Burggraf, Xavier Lacroix, Beatriz Vollmer, Angelo Scola.

Les commentaires sont fermés.