Théorie du gender : Copé demande à son tour le retrait des manuels

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, a apporté mercredi son soutien aux 80 députés qui réclament le retrait des manuels scolaires présentant la théorie du gender comme une vérité scientifique, estimant qu’ils « posaient une vraie question ». « Ce qui est profondément choquant dans cette affaire, c’est que la théorie du genre, qui est une théorie défendue par des personnes mais combattue par d’autres, soit présentée comme une vérité scientifique alors que ça ne l’est pas », a-t-il expliqué ce mercredi lors du point presse hebdomadaire de l’UMP. « C’est comme si on présentait dans les manuels d’économie la théorie marxiste comme une vérité scientifique », a ajouté Jean-François Copé. « Cela justifie que des députés s’en émeuvent et je pense qu’ils ont raison et il serait absolument inacceptable que l’on fasse des procès d’intention d’homophobie ou autres, ce qui n’est absolument pas le cas, à des parlementaires qui s’interrogent ».

Autres articles