Corée du Sud : L’interdiction de l’avortement jugée « constitutionnelle »

Mercredi, la Cour constitutionnelle de Corée du Sud a jugé que l’interdiction de l’avortement qui a cours au Pays du matin frais est “constitutionnelle”. Alors qu’il aurait fallu que six juges sur huit se mettent d’accord pour renverser la loi, seuls quatre se sont prononcés pour une légalisation de l’avortement au premier trimestre, les quatre autres préférant le statu quo.

La haute juridiction a également confirmé une partie de la loi qui punit d’« une peine d’emprisonnement maximale de deux ans les médecins, sages-femmes, praticiens de la médecine traditionnelle ou les pharmaciens qui pratiqueraient un avortement illégal”. Selon la Cour suprême, une peine plus légère encouragerait la pratique de l’avortement.

Dans les faits, l’avortement est toléré en Corée du Sud et des dizaines de milliers de meurtres d’enfants à naître sont à déplorer chaque année. Mais le faible taux de natalité du pays semble faire évoluer les mentalités des dirigeants, jusqu’alors peu préoccupés par l’avortement. On repassera pour la motivation (empreinte de contrôle et de planification de la démographie…), mais si une telle préoccupation peut contribuer à sauver des enfants, c’est tant mieux !

En Corée du Sud, l’avortement est interdit, sauf en cas de viol, d’inceste, de maladie génétique grave ou de danger pour la santé de la mère (avant 24 semaines).

Autres articles

7 Commentaires

  • Pitch , 31 Août 2012 à 22:02 @ 22 h 02 min

    La Corée, le “pays du matin frais” ???

    Bon, quand on s’essaye au journalisme, ce genre de boulette fait tache.
    La Corée est appelée le pays du matin calme.

  • Eric Martin , 1 Sep 2012 à 8:46 @ 8 h 46 min

    Je maintiens mon terme : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pays_du_Matin_calme

    Cordialement,

  • Martin , 1 Sep 2012 à 12:14 @ 12 h 14 min

    Je ne pense pas que le raisonnement que vous tenez et l’apologie de la natalité à tout prix soient raisonnable. Neuf milliards d’habitants en 2050 seront l’enfer pour nos enfants… Il faut effectivement une politique de la natalité, et conserver une bio-diversité (j’ai le tort de ne pas considérer l’homme comme l’achèvement ultime de la création… Comme le disait Jean Rostand : “Expliquez-moi la grenouille et je vous tiens quitte de l’homme”. D’un autre côté, il faut remarquer que ce sont les Africains qui se targuent (Afrik.com : http://www.afrik.com/article24032.html) d’un taux de natalité de l’ordre de 6,5 enfants par femme !

  • pierron , 2 Sep 2012 à 13:18 @ 13 h 18 min

    Celà s’appelle du malthusianisme et sa dérive obligatoire est l’eugénisme.
    Limitons les naissances, éliminons les vieux, handicapés et malades, pour nourir les gens “normaux”…
    Vos propos sont une honte et je vous plains de tout coeur.

  • pi31416 , 3 Sep 2012 à 15:14 @ 15 h 14 min

    Choson est la prononciation coréenne du chinois chaoxian, littéralement en effet “matin” (chao) “frais” (frais).

    Mais l’ordre des mots en chinois est adjectif-substantif, ou, généralement parlant, déterminant-déterminé, si bien que chaoxian, matin-frais, est en réalité “fraîcheur matinale” ou “fraîcheur du matin”

  • pi31416 , 3 Sep 2012 à 15:18 @ 15 h 18 min

    Erratum: « matin » (chao) « frais » (xian). et non pas « matin » (chao) « frais » (frais) comme je viens de l’écrire.

  • pi31416 , 3 Sep 2012 à 15:20 @ 15 h 20 min

    «sa dérive obligatoire est l’eugénisme»

    Le cacogénisme, c’est mieux?

Les commentaires sont fermés.