Clandestins : les réseaux de passeurs se multiplient aux alentours de Calais

Les réseaux de passeurs continuent de proliférer autour de Calais. Le trafic se fait au grand jour dans le camp de Téteghem et les passeurs sont devenus maîtres de lieux, profitant des installations mises en place par la mairie pour augmenter le prix de la nuit dans ce lieu. À quelques pas de l’autoroute, les clandestins n’ont plus qu’à rejoindre des chauffeurs complices pour se rendre au Royaume-Uni ou en Belgique :

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisèle , 31 août 2015 @ 22 h 53 min

    Vu au JT de 13 h :
    Ils demandent jusqu’à 20000 € en deux fois , aux immigrés .
    Je ne les possède même pas !
    D’où les tiennent ils , EUX ??
    Ne seraient ce pas les états qui les envoient , qui leur donnent , moyennant certains * services * ?

  • Gisèle , 31 août 2015 @ 22 h 54 min

    C’est vrai que le métier de dealer est trop risqué maintenant …

  • zouzou , 1 septembre 2015 @ 10 h 16 min

    pour les 20000 € ? facile ! il y a une économie cachée (ou non) qui s’est établie, en revanche comment peut-on accepter cela, comment les gouvernants acceptent-t-ils cela le sachant ? dans ces trafics il y a mort d’homme “tout de même!”
    quel est le but peut-être celui-ci ;
    http://reinformation.tv/migrants-sauver-europe-dolhein-41415/

  • nauticat , 1 septembre 2015 @ 22 h 53 min

    bonsoir ,vu au JT de ce soir , les journalistes savent nous montrer où se trouvent ces passeurs ,qu’attendent les autorités pour les arrêter et les expulser ?

Les commentaires sont clôturés.