Education nationale : Farida Belghoul écope d’un blame

L’enseignante Farida Belghoul, fer de lance des appels au boycott de l’école contre la théorie du genre, a été sanctionnée d’un blâme pour avoir notamment critiqué le ministre de l’Education nationale, a annoncé jeudi le rectorat de Versailles à l’AFP.

« Un blâme, cela revient à lui dire que ce n’est pas bien, mais cela n’a pas de conséquences », a indiqué le rectorat, qui avait engagé une procédure disciplinaire contre l’enseignante en septembre pour « manquements aux devoirs de réserve et de loyauté incombant aux fonctionnaires ».

> le site des Journées de retrait de l’école

Autres articles

22 Commentaires

  • Trucker , 1 Nov 2014 à 16:10 @ 16 h 10 min

    Très significatif d’une oligarchie incapable d’admettre que certains parmi le petit peuple puissent faire preuve de détermination, être portés par des aspirations qui l’élève au dessus du lot commun des soumis et des “j’men foutistes” qui s’imaginent toujours pouvoir s’en sortir quand les autres s’enfonceront.

    Pour avoir approché la Dame ne serait-ce qu’un instant, échangé quelques mots et à l’occasion une poignée de main………on perçoit l’implacable détermination du personnage.

    Cette gôche semble ignorer qu’il n’y a pas pire ennemis que ceux qui se forgent parmi les amis trahis,humiliés ou abandonnés.

    On pourra toujours polémiquer sur des intentions que certains voudraient malhonnête de la part du mouvement JRE, d’objectifs et de finalités obscures que d’autres lui attribut……..il n’en reste pas moins que l’exemple a été donné de ce qui aurait dû être la continuation et la conséquence des grandes manifs de 2013………..une contestation générale des grands piliers institutionnels, dont les raisons d’être et les missions ont été corrompues et dévoyées par la “crasse” politique qui prétend nous gouverner.

    La JRE et la FAPEC ont joué et joue ce rôle que d’autres n’ont pas voulu, par frilosité ou intérêts dissimulés, remplir.

    Quant à invoquer le devoir de loyauté du fonctionnaire et fustiger de prétendus manquements à ce devoir…………….qu’en est-il du devoir de loyauté des élus envers leurs électeurs ? du pouvoir politique envers les institutions dont il se réclame ? d’un président de la République envers l’état qu’il dessert et trahis par idéologie ?……….envers le peuple qu’il est censé servir pour honorer son mandat démocratique ?

  • baldag , 1 Nov 2014 à 16:52 @ 16 h 52 min

    Il arrive un moment où on ne peut tout exiger d’un fonctionnaire qui reste simplement un être humain qui raisonne, voit et entend!
    Bravo Madame.

  • Myriam , 1 Nov 2014 à 17:12 @ 17 h 12 min

    Il est dommage qu’il n’y ait pas plus d’enseignants aussi courageux qu’elle! car si les enseignants qui sont opposés à cet “enseignement” de la théorie du genre avaient le courage de répondre à son appel au boycott, ils seraient entendus car je suis persuadée qu’ils sont une majorité à être opposés à cette ineptie, mais ils manquent de courage; ils ont peur de perdre leur job !

  • andre manhes , 1 Nov 2014 à 17:39 @ 17 h 39 min

    Et si Madame la Ministre de l’Education Nationale recevait un blâme pour le cumul des mandats, en appliquant le contraire de ce que son Parti recommande ?

  • gerard57 , 1 Nov 2014 à 21:16 @ 21 h 16 min

    Nous avons changé de régime, nous sommes en mode totalitaire.

  • delaye , 2 Nov 2014 à 8:56 @ 8 h 56 min

    Aucune personne possédant une double nationalité ne devrait être autorisée à un poste de ministre ou même de député; à plus forte raison cette femme qui a dit préférer le Maroc à la France.

  • frannot , 3 Nov 2014 à 12:35 @ 12 h 35 min

    Ca doit dépendre des jours et de son humeur…
    En tout cas… toujours naja !

Les commentaires sont fermés.