Mexique : la fin du rêve américain

Mexique : la fin du rêve américain

Quand la réalité se trumpise. Aujourd’hui, il y a bien plus de Mexicains qui reviennent des États-Unis pour travailler dans leur pays que de Mexicains qui quittent le pays pour rejoindre les États-Unis. La crise économique a sonné la fin du rêve américain pour les Mexicains :

Autres articles

3 Commentaires

  • hermeneias , 31 Oct 2016 à 13:43 @ 13 h 43 min

    “La crise” ?
    Quelle crise ?

    Cela me rappelle la couverture d’un album vinyl de Supertramp ( “Crisis ? What crisis ? ) avec un type sur un transat , juché sur un monceau de d’immondices , un tas de ruine , lunettes de soleil sur le nez , cigare au bec , arborant un air satisfait ….
    Comme si “la crise” n’avait pas de cause et n’était pas entretenue par une oligarchie “liberal-fascist” qui “s’assoit” sur les peuples et les personnes , sur la démocratie et les cultures/identités .
    C’est bien plutôt le diagnostic de Trump qui se révèle exact et sa thérapeutique , ses propositions , qui produisent déjà leur effet….

    Pour être plus pertinent il faudrait préciser depuis quand aurait lieu ce phénomène d’inversion des flux et distinguer de façon plus spécifique en fonction des qualifications et du niveau d’éducation des migrants ….

  • borphi , 31 Oct 2016 à 13:54 @ 13 h 54 min

    On sent à travers ce reportage toute la mauvaise fois de journalistes inféodés à la pensée dominante anti-américaine.
    Du reste ils soutenaient l’exact contraire lorsqu’il s’agissait de mettre en avant Barack Obama.
    Mais là manifestement , le vent vient de tourner , et l’américanophobie est de mise et plus précisément la Trumpophobie.

    Ceci dit je suis très content pour les Méxicains qui prennent le parti de faire leur vie dans leur pays.

  • Chevalier-de-Moncaire , 31 Oct 2016 à 22:32 @ 22 h 32 min

    Cela à moi me rappelle mes parents décédés en 1988 et 1979 qui en 1953 disaient pour être malheureux chez le voisin, il est préférable l’ètre chez sois.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France