Corne de l’Afrique : les Tories se préoccupent des musulmans

Dans un courriel signé Andrew Mitchell, le Parti conservateur britannique révèle à ses adhérents et sympathisants qui vivraient sur Mars que depuis lundi, “des centaines de milliers de musulmans britanniques [ont commencé] le mois sacré du Ramadan – un temps de jeûne, de dévotion, de charité et de soins”. Il oublie de mentionner le ramdam chaque soir… “Du coucher au lever du soleil, ils vont s’abstenir de manger et boire, et se concentrer sur la réflexion, l’autodiscipline et la prière” ajoute Mitchell. “Mais pour des millions de musulmans dans la Corne de l’Afrique, ce mois de jeûne sera plus qu’une question de dévotion religieuse. En Somalie, au Kenya et en Ethiopie, les gens connaissent la pire catastrophe humanitaire depuis une génération. De nombreuses régions sont confrontées à la période la plus sèche depuis soixante ans. 10 millions de personnes ont désespérément besoin de secours d’urgence”.

Pourquoi ne pas évoquer aussi les non musulmans – souvent persécutés – de la Corne de l’Afrique ?

Autres articles

1 Commentaire

  • Mephisto , 3 Août 2011 à 8:10 @ 8 h 10 min

    réflexion, autodiscipline et prière …..nous voilà au pays des bisonours.
    souvenirs de mes années passées en terre d’Islam : les services publics ouverts de 11h à midi, les magasins ouverts à partir de 18 heures. Cela laisse du temps non pas pour méditer et réfléchir mais pour dormir et essayer d’oublier la soif, la faim et surtout l’envie de fumer. Combien en ai-je vu aller se cacher pour “en griller une” mettre un petit caillou dans la bouche ou un bout du kefieh pour “supporter la soif” et pester d’être “obligé” de “faire ramadan” à cause des voisins ou de la police religieuse. Arrivée l’heure de la rupture, c’est la ruée sur la nourriture, on ne mange pas, on baffre et on passe le temps à rouler envoiture dans la rue en attendant le moment de pouvoir re manger pendant que d’autres vont à la mosquée où, la psalmodie des versets aidant, ils finissent par s’assoupir.
    Pendant le mois de ramadan, l’économie -déja chancelante- s’écroule, les accidents se multiplient, les urgences des hopitaux font le plein. En fait pendant ramadan on ne parle que d’une chose, ce que l’on va manger le soir et combien il a fallu débourser pour cela. Etonnant non que ce saint mois où l’on devrait jeuner, prier, faire l’aumone est le mois où les prix montent en flèche ? Heureusement que ce sont les commercants musulmans qui pratiquent cette “solidarité” si c’étaient des “roumis” que n’entendrions nous pas.
    Alors marre du Saint Mois de Ramadan dont on nous rebat les oreilles dans les médias, à croire que l’Islam en France est devenu religion d’Etat,, j’attenda que l’on nous abreuve autant du Saint mois de Carême, mais là je suis tranquille, cela n’arrivera pas.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen