Les gens de droite seraient moins intelligents que les gens de gauche

Les conservateurs auraient tendance à être moins intelligents que les progressistes. Quant aux enfants à l’intelligence limitée, ils auraient davantage tendance que les autres à développer plus tard des opinions “racistes” et “anti-gays”. C’est ce qu’assure le plus sérieusement du monde une étude réalisée par des chercheurs à l’Université de Brock (Ontario), sur les rapports entre l’intelligence pendant l’enfance et les opinions politiques développées à l’âge adulte, sur plus de 15 000 personnes. Elle compile les résultats de deux enquêtes menées en 1958 et 1970 sur des enfants anglais de 10-11 ans réinterrogés à l’âge de 33 ans.

Selon ses auteurs (des universitaires), les personnes intellectuellement limitées gravitent à droite car les idées conservatrices les font se sentir en sécurité. Ni le statut social ni le niveau d’éducation des individus ne déterminerait la propension au racisme et au rejet des homosexuels : ce serait “l’intelligence innée” ! Et bien entendu, “l’idéologie conservatrice” serait une idéologie de “préjugés”

Décryptage. Il est certain que le bon sens est donné à tous, et pas qu’aux gens intelligents. Que l’intelligence, et l’orgueil qui peut en découler, ont parfois tendance à détourner du bon sens. Que quelqu’un d’intelligent a moins de chances de supporter au quotidien les conséquences de l’immigration extra-européenne, ne serait-ce que grâce à une situation professionnelle plus favorable et donc à des revenus plus élevés permettant de vivre dans des quartiers préservés. Que l’accès à la culture en France et dans beaucoup de pays du monde, est en fait un accès à la culture de gauche. En gros, ouvrir un livre ou un journal signifie très souvent s’exposer aux idées (souvent séduisantes) de la gauche. Dans une société où la gauche est culturellement dominante, il ne faut pas non plus s’étonner que la mesure de l’intelligence humaine privilégie des critères aujourd’hui en vue, donc potentiellement de gauche. Autant d’explications à ce résultat qui a le mérite d’expliquer et de justifier l’ambiance globale d’intolérance envers la droite et les gens de droite : ils doivent être tolérés car ils n’y peuvent rien. De là à les écouter, leur donner la parole, traiter leurs idées à égalité avec celles de gauche…

Autres articles

17 Commentaires

  • Raffarin2012 , 3 Fév 2012 à 15:09 @ 15 h 09 min

    Ah bon ? C’est étonnant. D’après une étude que j’ai menée récemment avec des scientifiques de renommée internationale, les gauchistes sont tous plus idiots les uns que les autres (c’est prouvé scientifiquement).

  • RH , 3 Fév 2012 à 15:40 @ 15 h 40 min

    Ca dépend des cas. En France, il est certain que ceux qui depuis des dizaines d’années votent pour le candidat dit “de droite” en pensant réellement qu’il est, ne serait-ce qu’un peu, de droite (au sens classique du terme, s’il a vraiment un sens) sont assurément des abrutis.

    C’est un peu pareil à gauche mais dans une moindre mesure, sachant que la régression morale est un objectif affiché et facile à atteindre. Sur ce plan là au moins le gauchiste n’est pas trompé.

  • Robert , 3 Fév 2012 à 23:04 @ 23 h 04 min

    C’est évident!
    La démonstration est simple. Si nous ne sommes pas d’accord avec cette étude et les idées de gauche, c’est que nous sommes trop bêtes pour reconnaître que les idées de gauche sont les plus justes, les plus humaines, les plus généreuses, etc…
    J’en conclus que la réalité est de droite.

  • Popof , 4 Fév 2012 à 8:23 @ 8 h 23 min

    Cette propagande vient de très loin. Puis, avec la Guerre Froid, le KGB et ses sbires, comme par exemple des “Mouvements pour la paix” (manipulés par Moscou, PCF, etc) attirent un certain nombre d’intellos (je dis bien “intellos” et non pas intellectuels), puisque le réseau économique mis en place – spécialement en France grâce aux Maisons de la Culture et autres MJC, garantissait un revenu raisonnable à se collaborateurs…plus tard les rats quittent le PCF pour la Mitterrandie et voilà que maintenant il y a confusion entre malins et intelligents. Faut-il que je continue? De toute façon, comme chaque jour je suis de moins en moins de gauche, je prends mes jambes au cou pour m’éloigner et voilà que j’apprends que je fais partie des personnes (à envoyer au Goulag? Aux chambres?) pas malins. Pardon! Pas intelligents.

  • zazie , 4 Fév 2012 à 19:36 @ 19 h 36 min

    “Moi, j’tricote dans mon coin, j’suis idiote, j’suis idiote ;
    Moi, j’tricote dans mon coin, j’suis idiote et…j’vote à droite”
    Quand on me donne le droit de voter, évidemment…
    Si MLP ne peut pas se présenter, nous serons revenus au Second Empire avec ses candidats officiels ; nous devrions tous relire “La Conquête de Plassans”, une excellente description de la confiscation du pouvoir par une clique de parvenus.

  • Olivier , 4 Fév 2012 à 19:37 @ 19 h 37 min

    Je dirai que la gauche est plus “intellectuelle”, philosophant sur des idées abstraites alors que l’homme de droite a plus de bon sens, donc moins intellectuel.
    Généralement, les présidents trop intellectuels furent des catastraophes (Albert Lebrun, VGE)

    Après, biensûr, il eut des intellectuels de droite, mais en réaction aux idées de gauche, comme Maurras.

  • Françis , 6 Fév 2012 à 10:20 @ 10 h 20 min

    Cet article est drôle car dedans, ils partent du principe qu’être intelligent c’est avoir des idées de gauche. Et ils en concluent qu’être de gauche c’est être intelligent !

    La qualité de la démonstration est énorme.

Les commentaires sont fermés.