David Cameron rattrapé par sa jeunesse ?

Interrogé par le présentateur Evan Davis sur les similitudes entre “un gang de jeunesse qui s’engage dans des comportements violents » et les émeutiers de ces dernières semaines, David Cameron a critiqué le traitement médiatique des violences urbaines par la BBC.

Invité à s’exprimer sur BBC Radio 4, le Premier ministre a été interrogé sur le fait de savoir s’il avait assisté au saccage d’un restaurant d’Oxford par des membres du Bullingdon Club dont il fut membre dans sa jeunesse. S’il a été dit qu’il était resté ce soir-là chez lui, un membre du club affirme qu’il était bien de la fête mais qu’il aurait réussi, avec deux amis, à échapper aux policiers. David Cameron a admis que “nous faisons tous des choses stupides quand on est jeune” mais a assuré à Evan Davis qu’il n’avait pas été témoin du saccage. 

Le député John Mann (Labour) n’a manifestement pas été convaincu. « Si nous sommes tous favorables à plus de responsabilités dans notre société à la suite des émeutes, le Premier ministre devrait donner l’exemple” a-t-il rappelé.

Selon l’entourage de David Cameron, Evan Davis aurait “totalement dépassé les bornes. Cameron était très en colère”, lui qui n’aime pas qu’on lui parle de sa jeunesse et de ses origines sociales. Mais selon la BBC, aucune plainte officielle n’a été reçue.

David Cameron a de son côté dénoncé le traitement médiatique des émeutes par la BBC qui trouveraient des excuses aux délinquants. « Certaines personnes vont jusqu’à dire que tant que nous ne traitons pas le problème de l’inégalité dans notre société, il n’y a rien à faire contre les émeutes”. Le Premier ministre a toutefois reconnu que de nombreux voyous n’avaient pas été assez aimés dans leur enfance.

Lire aussi :

> Émeutes en Grande-Bretagne : la faute à la décomposition de la famille ?

Autres articles