David Cameron perd une partie importante de son électorat à cause du «mariage gay»

Les élections qui ont eu lieu jeudi dernier pour élire les conseillers de 40 % des conseils locaux en Grande-Bretagne confirment les craintes de nombreux membres du parti conservateur : le passage en force de David Cameron sur le « mariage » homosexuel a déjà fait perdre à son parti environ un quart de ses électeurs au profit du « parti pour l’indépendance du Royaume-Uni », l’UKIP de Nigel Farage. De ce fait, ce parti qui était jusqu’ici plutôt marginal, devient la troisième force politique au Royaume-Uni avec 23 % des voix à ces élections locales contre 29 % pour les Travaillistes, 25 % pour les Conservateurs et 14 % pour les Libéraux-Démocrates. L’autre grand perdant des élections locales, ce sont donc les Libéraux-Démocrates, membres de la coalition gouvernementale dirigée par Cameron et également fervents partisans du « mariage gay ».

Si aucun des trois partis présents à la Chambre des Communes britannique  (Travaillistes, Libéraux-Démocrates et Conservateurs) ne proposait le « mariage » pour les couples de même sexe dans son programme avant les dernières élections nationales, tous le soutiennent aujourd’hui officiellement.  Outre le fait qu’il se prononce pour la sortie de l’Union européenne, ce pour quoi il est connu à l’étranger, l’UKIP, qui s’oppose à la redéfinition du mariage, est donc devenu le seul véritable parti conservateur aux Royaume-Uni.

Comme en France, les élites politiques semblent de plus en plus coupées du peuple. L’année dernière, le gouvernement britannique a feint de mener une consultation populaire en permettant aux gens de voter anonymement sur Internet. Sur 228 000 personnes qui se sont exprimées, le gouvernement se vante d’avoir recueilli une légère majorité en faveur de son projet de redéfinition du mariage. Seulement dans le même temps les pétitions organisées par les partisans du « mariage » homosexuel et les opposants à ce projet ont recueilli 64 000 signatures en faveur et 500 000 signatures contre, mais la coalition des Conservateurs et des Libéraux-Démocrates n’en a pas tenu compte. Pire encore, la consultation officielle était ouverte aux citoyens étrangers et des groupes de pression auraient fait campagne aux États-Unis pour y faire participer des militants homosexuels américains.

Le parti conservateur est lui-même très divisé sur la question. Lorsque le projet de loi est passé à la Chambre des Communes en février, les Travaillistes et les Libéraux-Démocrates ont massivement voté en faveur, mais seuls 127 députés conservateurs ont voté pour contre 136 qui s’y s’ont opposé et 35 qui se sont abstenus. Les activistes sur le terrain alertent depuis plusieurs mois que leur parti est en train de subir une hémorragie de membres au profit de l’UKIP à cause de la question de la redéfinition du mariage.

 

Capture d’écran d’un film mis en ligne sur le site de la Coalition for Marriage (http://c4m.org.uk) qui montre plusieurs centaines de manifestants réunis dans la circonscription de David Cameron pour protester contre la redéfinition du mariage.

 

Lire aussi :

Grande-Bretagne : Quand le droit d’adopter des enfants pour les couples homosexuels restreint la liberté de conscience et les libertés religieuses

Autres articles

60 Commentaires

  • J.75 , 4 Mai 2013 à 23:58 @ 23 h 58 min

    Cela relativise tout d’un coup les deux députés ayant voté pour et les trois ou quatre sénateurs ayant voté pour.
    D’autres personnes de tendance libérale-conservatrice que je connais, profondément opposées à la loi Taubira, ont été autant ébahies que moi face à ce résultat de vote britannique, frappées par l’incompréhension devant un tel résultat de vote chez les “conservateurs”. Ces personnes pensaient que le parti “conservateur” britannique était un modèle à suivre pour l’UMP pour se “droitiser” autant sur l’économie que sur la société, quelle ne fut pas leur -mauvaise- surprise face à ce résultat!!!

    L’UDI pourtant censé représenter les libéraux-démocrates centristes et libéraux sur le sociétal en France, ont eu un ratio de votes “non” par rapport à “oui” bien plus important que ce parti “conservateur” britannique!!! (je ne parle même pas du parti libéral britannique et de son vote sur la loi dénaturant le mariage au RU)

  • J.75 , 4 Mai 2013 à 23:59 @ 23 h 59 min

    Je parlais des députés/sénateurs UMP ayant voté pour la loi Taubira. Relativiser SANS excuser toutefois, nuance!!!

  • JeanP , 5 Mai 2013 à 3:00 @ 3 h 00 min

    Je doute qu’il ait perdu a cause du mariage gay. il perd face à un parti, l’UKIP, liberal-conservateur et patriote assumé, qui prône la sortie du Royaume de l’UE, des mesures fiscales fortes pour la compétitivité, l’arrêt de l’immigration, et des baisses de dépenses publiques majeures.

    C’est un UKIP français qui nous manque, un FN liberal et sans l’étiquette extrême-droite pour faire schématiser. Ce que pourrait être l’UMP s’il sortait des vieux schéma de la droite étatiste en matière économique et qu’il assumé son discours de droite sur le societal, par des actes concret sur l’immigration. Sarkozy était un peu ça dans sa campagne de 2007, il fallait des actes.

  • Aziliz , 5 Mai 2013 à 5:16 @ 5 h 16 min

    Ayant de la famille là-bas, je peux vous dire que ceux qui n’ont pas de culture politique, ni chrétienne solide, devant un clergé corrompu n’ont rien, mais alors rien compris.
    L’UKIP fout la trouille à Cameron car celui-ci vaut un Sarkozy vendu à la finance transatlantique.
    Mais, la EDL et autres petites formations sont aussi en train d’éclore et les tories/labor ont du mourron à se faire.

  • A. , 5 Mai 2013 à 6:54 @ 6 h 54 min

    Il n’y a pas d’excuse possible.
    Une des images qui m’a le plus frappé dans le film de Lanzmann sur le génocide industriel des juifs pendant la seconde guerre mondiale est un zoom sur un bout de carton de la Bahnhof qui indique: 8h10 arrivée à Auschwitz, 8h50 retour vide (Leer en encre rouge).
    Outre le fait que ce bout de carton illustre la banalité atroce du mal, le mot “vide” est insupportable.
    La loi Taubira et le genrisme et tout ce qui va avec prétendent que les liens charnels, consubstantiels, émotionnels, culturels qui lient un enfant avec son père et sa mère sont en fait “vides” au sens de la Bahnhof d’Auschwitz.
    Les gens qui ont promu et voté cette loi et les idées qui vont avec doivent être jugés et condamnés pour complicité et incitation à l’accomplissement de crimes contre l’humanité.
    Il n’y a pas d’excuse possible.

  • GERARD , 5 Mai 2013 à 7:03 @ 7 h 03 min

    Bonjour,mais qui s’obstine à coller et recoller l’étiquette “xtrème droite” au F.N.?Ce parti,même s’il y a eu des déviances essentiellement verbales,car nombre d’accusations ne sont que mensonges,EST le parti de la France dans toute sa splendeur.Malgré son ancienneté,c’est un parti jeune et innovant auquel personne n’a jamais donné sa chance!Et sa ligne de conduite ne ressemble pas au slalom géant qu’exécutent les partis dits conventionnels.
    Appuyons nous sur le F.N. pour sauver et redresser le pays!!!

  • Freddie , 5 Mai 2013 à 7:43 @ 7 h 43 min

    Je souscris.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France