Une Femen ukrainienne vit de l’écriture d’icônes religieuses !

Bonjour la cohérence. Dans le documentaire orienté « Nos seins, nos armes » co-réalisé par Caroline Fourest (elle a le temps vu qu’elle a presque abandonné Prochoix) et diffusé mercredi soir par France 2, Oksana Shachko, une Femen ukrainienne qui projetait auparavant d’entrer au couvent, explique :

“À 15 ans, j’ai quitté mes parents pour m’installer dans un atelier. Aujourd’hui, je peins toujours des icônes, mais… pour gagner ma vie. Ce dont je suis fier, ce que je fais pour le bien de mon âme et de ma conscience, pour mon développement personnel, pour m’épanouir, c’est bien sûr mon activité comme activiste Femen.”

Quand on sait qu’une icône est censée être préparée dans le jeûne et la prière, on croit juste rêver. La jolie Oksana Shachko a notamment participé à l’attaque de la manifestation de Civitas le 18 novembre 2012. Sur son corps, on pouvait lire : “Fuck God”…

Lire aussi :
> Femen et prostituée de luxe !

Autres articles

30 Commentaires

  • Pierre , 6 Mar 2013 à 19:34 @ 19 h 34 min

    J’espère juste ne jamais acheter une de ses “oeuvres”…

  • Gisèle , 6 Mar 2013 à 19:38 @ 19 h 38 min

    Pour le bien de son âme , certains offrent à Jésus la souffrance morale que ses actes leur inflige .
    La souffrance offerte à Jésus c’est une lumière donnée aux âmes qui sont dans les ténèbres ( Grand Message du Coeur et de la Croix )

  • PP , 6 Mar 2013 à 19:41 @ 19 h 41 min

    Oui ce “reportage” était confondant de naïveté, aussi bien quant aux filles elles-mêmes que quant à la façon dont le sujet était traité… à tel point que c’était presque touchant.

  • Luc+ , 6 Mar 2013 à 20:23 @ 20 h 23 min

    @Gisèle – Jésus lui-mème a chassé les marchands du Temple ! Chassons les aussi .

  • J.75 , 6 Mar 2013 à 20:33 @ 20 h 33 min

    Des millionnaires américains et allemands sont évoqués parmi ceux qui financent, ainsi que le milliardaire George Soros. Mais Le Matin semble avoir trouvé qui est le “mac” stratégique des FemHaine http://www.lematin.ch/monde/europe/homme-derriere-femen/story/11358076

  • da Cruz , 6 Mar 2013 à 20:38 @ 20 h 38 min

    J’en ai la nausée ,pour qui travaille t’elle ? que je n’achète pas ses sois disant
    icônes.Les icônes se font dans le jeûne et la prière.

  • cazabelmo , 6 Mar 2013 à 20:48 @ 20 h 48 min

    Elles ne se doutent même pas qu’elles sont les larbins du Démon, ces pauvres filles déjantées…Quelle tristesse ! Puisse le Saint Esprit toucher le coeur de cette toquée pendant qu’elle peint ses icônes…A Dieu, rien d’impossible !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen