Une Femen ukrainienne vit de l’écriture d’icônes religieuses !

Bonjour la cohérence. Dans le documentaire orienté « Nos seins, nos armes » co-réalisé par Caroline Fourest (elle a le temps vu qu’elle a presque abandonné Prochoix) et diffusé mercredi soir par France 2, Oksana Shachko, une Femen ukrainienne qui projetait auparavant d’entrer au couvent, explique :

“À 15 ans, j’ai quitté mes parents pour m’installer dans un atelier. Aujourd’hui, je peins toujours des icônes, mais… pour gagner ma vie. Ce dont je suis fier, ce que je fais pour le bien de mon âme et de ma conscience, pour mon développement personnel, pour m’épanouir, c’est bien sûr mon activité comme activiste Femen.”

Quand on sait qu’une icône est censée être préparée dans le jeûne et la prière, on croit juste rêver. La jolie Oksana Shachko a notamment participé à l’attaque de la manifestation de Civitas le 18 novembre 2012. Sur son corps, on pouvait lire : “Fuck God”…

Lire aussi :
> Femen et prostituée de luxe !

Autres articles

30 Commentaires

  • Eurydice , 10 Mar 2013 à 3:23 @ 3 h 23 min

    Prière de corriger “Paola Borbone”, qui mourut à l`âge de presque cent ans,”bon pied, bon oeil”, il y a quelques années. Il y eut aussi une Paola Borghese, mais beaucoup plus tard.Mea culpa.

  • Eurydice , 10 Mar 2013 à 4:50 @ 4 h 50 min

    A la guerre comme à la guerre!La susnommée Paola était Borbone pendant son bout de carrière en Argentine et Borboni, de son vrai nom, en Italie.Mais voici une autre Paola Borghese, dite Paolina, soeur de Napoléon Bonaparte , qui fut exilée à Haïti ( pas encore complètement séparée de Saint-Domingue) avec son mari, le général Leclerc.A la mort de ce dernier, elle obtient la permission de rentrer en Europe.Napoléon, lui ayant pardonné ses incartades, l’envoya à Rome où il lui fit épouser le richissime Camille Borghese.Vous avez dit Borghese, de la fameuse Villa, propriété, au dix-septième siècle ,du prince Borghese et qui deviendra la fameuse galerie du même nom? Oui, c`est lui qui, sans être, malgré l`homonymie, apparenté à l`illustre famille en avait hérité par le biais de son oncle Scipione, un cardinal, dit “Il cardinalone” (le grand cardinal) au coeur de Rome, avec ses immenses parcs, notamment celui “Des Daims”.Ce que beaucoup de prétendus cultivés ignorent, cest que la Galleria Borghese avait été depuis très longtemps remplie de ses oeuvres les plus précieuses, dont des toiles peuplées de dizaines de femmes aux seins nus, par son propriétaire, un collectionneur d`exception, le Pape Paul V, de la famille Borghese, ami et, entre autres, commanditaire de l`architecte Bernini.Or donc Camillo épouse Pauline Bonaparte, ils habitent la Villa Borghese. Vie de luxe et fêtes.Un soir ils ont parmi leurs invités un célèbre sculpteur , Antonio Canova.Il a 47 ans. Pauline en a 24.De leur amitié, sans doute chaste en dépit de tous les commérages,naît l`idée de rendre immortelle la beauté de Pauline par une sculpture que l`on peut encore admirer à Rome.Canova mourra d`avoir exécuté ce chef-d`oeuvre car, fatigué et un peu malade, il refusa de se reposer. Quand il n`avait plus la force de taper sur ses marteaux et autres ciseaux ( c`est lui qui avait les armes!), il se servait de son plexus comme point d`appui.Ce qui lui procura, à la longue, des inflammations et je ne sais quelles ruptures et répercussions au niveau de l`estomac. Résultat: il ne pouvait plus manger, et en mourut.Mais la statue était terminée.Quelle pose! Si les Femen étaient “fé-mi-ni-nes”, elles s`inspireraient de tant de grâce.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen