Immigration : la Hongrie double sa barrière face aux clandestins

Immigration : la Hongrie double sa barrière face aux clandestins

Après avoir été le premier pays de l’Union Européenne à prendre des dispositions significatives contre les flux migratoires de masse en 2015, la Hongrie poursuit ses efforts de protection de sa frontière.

En effet, si la route des Balkans a été partiellement délaissée au profit de la route migratoire de l’Italie, la pression est toujours forte, en raison des dizaines de milliers de migrants qui se trouvent toujours entre la Grèce et la Serbie.

Pour ne plus être surpris comme en 2014-2015, le gouvernement hongrois a donc décidé de renforcer les mesures matérielles et législatives, dans la perspective potentielle d’une rupture de l’accord euro-turc sur les migrants et de l’arrivée massive de millions de migrants par la porte des Balkans.

TV Libertés vous propose des images aériennes exclusives de la frontière hungaro-serbe, et a interrogé Zoltán Kovács, porte-parole du gouvernement hongrois, et László Toroczkai, maire de la commune frontalière de Ásotthalom.

Un reportage de Nicolas de Lamberterie :

Autres articles

4 Commentaires

  • HuGo , 7 mars 2017 @ 8 h 22 min

    Je remercie la Hongrie et le V4 pour leurs mesures aux frontières et leur contrôle drastique des migrations : il n’y a pas d’autres alternatives… L’Ouest se perd. Notre sécurité, la survie des Nations européennes est à ce prix exorbitant. De nouvelles vagues de millions d’envahisseurs sont à nos portes.
    Il faut bloquer et refouler ceux-ci, mais en même temps aider AUSSI les pays du Sud qui le veulent réellement à sécuriser et à employer leur population.
    D’ailleurs, ceux qui favorisent ces invasions migratoires se montrent réellement des exploiteurs en privant les forces vives potentielles qui devraient développer leur pays d’origine. La colonisation, contrairement aux affirmations péremptoires, au moins développait autrement mieux ces régions. Nous n’avons pas en à rougir. Nous n’avons pas à nous culpabiliser. Nous n’avons pas à soutenir leurs vindictes purement fantasmées et alimentées par l’info-sphère autorisée.

  • Marcus , 7 mars 2017 @ 12 h 57 min

    Victor Orban est sans doute l’un des meilleurs chefs d’Etat d’Europe, avec Poutine. Eux sont des hommes, nos dirigeants à nous sont des larves.

  • Chevalier- de Moncaire , 7 mars 2017 @ 20 h 01 min

    Ça déplait à nos politiciens français et espagnols de gauche mais moi je dis Bravo à la Hongrie et à son gouvernement actuel.- Comme dit Mr. Marcus Victor Orban est ” sans doute l’un des meilleurs chefs d’Etats d’Europe”. En réalité je crois qu’il est le premmier ministre, donc le chef du gouvernement de la République de Hongrie.

  • Daniel PIGNARD , 8 mars 2017 @ 12 h 20 min

    Un grand homme a dit :
    « Laisse d’abord les enfants se rassasier ; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. » (Marc 7-26)

Les commentaires sont fermés.