Pologne : L’arc-en-ciel en feu

La mairie de Varsovie a cru bon d’éduquer sa population en installant le symbole du militantisme LGBT et de l’idéologie du genre, l’arc-en-ciel, sous la forme d’une composition de fleurs, sur une des places de la ville. Pour ajouter à la provocation, elle a choisi pour son opération de propagande la « place du Saint-Sauveur » (plac Zbawiciela). La ville est aux mains du parti du premier ministre Donald Tusk, la Plateforme civique (PO), un parti qui se présentait encore avant les dernières élections comme chrétien-démocrate libéral mais que le premier ministre polonais et le maire de Varsovie ont fait évoluer vers une ligne libérale libertaire comme on l’a vu avec le débat sur le PaCS à la polonaise voulu par Donald Tusk. Ce projet de PaCS a été finalement rejeté grâce à l’opposition conservatrice du parti de Jarosław Kaczyński (PiS), mais aussi grâce aux voix du deuxième parti de la coalition gouvernementale (PSL) et à celles des députés du PO qui sont restés chrétiens-démocrates  (lire l’article).

Car les Polonais, qui ont une forte tradition de lutte contre les idéologies totalitaires, sont toujours majoritaires à refuser ce que les socialistes sont en train d’imposer aux Français et l’arc-en-ciel de la place du Saint-Sauveur a déjà brûlé trois fois. La dernière fois, c’était en janvier dernier et il semble que la ville ait pour le moment renoncé à le remettre en état (voir la photo).

Lire aussi :
> Rejet du PaCS par les députés polonais : les «élites» contre-attaquent

Articles liés

40Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Christiane Lapotre , 8 mai 2013 @ 20 h 40 min

    Bravo les Polonais ! Continuez votre combat contre .les dégénérés qui veulent voter des lois contre l’ordre naturel et détruire la famille socle de notre société et refuge de l’homme.

  • bouvard , 8 mai 2013 @ 21 h 16 min

    bravo LA POLOGNE il faut démontrer aux français de hollande que leur ,loi est un leurre pour la famille

  • Frédérique , 8 mai 2013 @ 21 h 24 min

    Les pauvres, après le totalitarisme socialiste de l’URSS, ils pensaient trouver la paix et la liberté en se tournant vers l’occident et ils se retrouvent sous le totalitarisme socialisme de l’U.E. Courage à eux, comme à nous d’ailleurs.

  • Freddie , 8 mai 2013 @ 21 h 34 min

    C’est bien vrai ! J’y suis allée avant la chute du mur et ils rêvaient de liberté à l’occidentale. Face à toutes les invasions, leur foi leur a jusqu’ici permis de garder leur identité. Espérons qu’ils vont tenir le coup.

  • Banro , 8 mai 2013 @ 21 h 46 min

    “La mairie de Varsovie a cru bon d’éduquer sa population en installant le symbole du militantisme LGBT ”
    Heureusement que mes parents polonais ne sont plus de ce monde et n’ont donc pas appris cette infamie, ils en auraient pleurer de honte !

  • Unité chérie , 8 mai 2013 @ 21 h 59 min

    Ils sont formidables les polonais, je me souviens d’un mariage “normal” entre un homme et une femme en Pologne le 31 décembre 1990 donc un an après la chute du mur

    Quel accueil, quel sens de la famille, des traditions avec une foi : la vraie foi !

    Bravo aux polonais ils ne se laissent pas compter par la “boboïtude” ambiante et finalement tout à fait fascisante !

  • Banro , 8 mai 2013 @ 22 h 17 min

    Pour répondre à Unité chérie je dirais que les polonais comme d’autres immigrés européens (Italiens, Espagnols, Portugais) se sont parfaitement intégrés (eux !). Je me souviendrai toujours, lorsque adolescent “contestataire” je râlais contre le gouvernement, ma mère m’a dit :
    Tu es français et c’est la France qui te nourrit, lorsque tu seras majeur (à l’époque à 21 ans), tu pourras aller en Pologne et tu comprendras, alors je ne veux plus t’entendre dire du mal de la France !

Les commentaires sont clôturés.