Civitas part en campagne : Un million de tracts et une manifestation nationale contre le « mariage » homosexuel

Tribune libre d’Alain Escada*

Le calendrier est maintenant connu. Un projet de loi en faveur à la fois d’un prétendu « mariage » entre personnes de même sexe et de l’adoption d’enfants par les duos homosexuels sera présenté le 24 octobre prochain en conseil des ministres. Il n’y a donc plus un jour à perdre pour tous ceux qui n’admettent pas que l’on ravage la famille, que l’on dénature le mariage, que l’on inverse les normes et que l’on revendique capricieusement un absurde et catastrophique « droit à l’enfant ».

Dès lundi, Civitas entamera avec détermination sa campagne visant à faire échec à ce projet nuisible.

La police de la pensée, ça suffit : Libérons les Français !

À la télévision, au cinéma, à la radio, dans les journaux, dans la publicité, pas moyen d’échapper au matraquage permanent destiné à normaliser les revendications du lobby homosexuel. Les récalcitrants sont immédiatement pointés du doigt, accusés d’ « homophobie », opprobre suprême des temps modernes.

Civitas va chercher à libérer les Français de ce carcan intellectuel qui les opprime. Les délivrer de la police de la pensée qui les guette. Combien de Français n’ont-ils pas l’impression d’être les derniers des Mohicans, pratiquant l’autocensure de peur d’apparaître ringards, rétrogrades, mal-pensants, alors que leur seul « défaut » est de conserver un minimum de bon sens ? Réapproprions-nous le débat et ils seront nombreux, les Français, à oser exprimer publiquement leur rejet de ce bouleversement sociétal et à faire mentir les sondages avec lesquels on manipule l’opinion publique.

1 million de tracts

Avant le premier vote en assemblée parlementaire, Civitas aura distribué au minimum un million de tracts à travers la France. 100 000 autocollants et affiches viendront appuyer les distributions de tracts.

Une pétition

Démarrée en ligne sur www.nonaumariagehomosexuel.com, cette pétition – qui bénéficie du soutien de nombreux partenaires parmi le monde associatif et la blogosphère insoumise au politiquement correct – sera bien sûr également disponible en version papier.

Vidéos et réseaux sociaux

Régulièrement, de nouvelles vidéos placées sur toutes les plate-formes disponibles viendront soutenir cette campagne Civitas. Les réseaux sociaux serviront également à diffuser très largement nos informations.

Des réunions publiques à travers toute la France

Des responsables de Civitas sillonneront la France pour expliquer avec pédagogie les enjeux et détailler les conséquences d’un tel projet de loi. Il est indispensable que de telles réunions publiques puissent se tenir dans tous les départements.

Une manifestation nationale le 18 novembre

Le dimanche 18 novembre, nous fixons rendez-vous à 14h30 devant le Ministère de la Famille pour une grande manifestation nationale qui se dirigera vers l’Assemblée nationale.

Il ne s’agira pas de la manifestation d’une association ni d’une « chapelle ». Il s’agira d’une grande manifestation de tous les Français attachés à la famille, socle de base de notre société, et soucieux de préserver la finalité naturelle du mariage ainsi que l’intérêt supérieur de l’enfant.

Pourquoi une telle date ? Ni trop tôt ni trop tard, le choix de cette date nous laisse dix semaines pour organiser son bon déroulement et obtenir la participation la plus nombreuse. Il importe de faire une telle manifestation avant les premiers débats en assemblée parlementaire.

Influencer les élus

En parallèle, Civitas s’adressera aux élus, tant au niveau local qu’au niveau national.

Si une telle loi devait malheureusement être votée, les maires seraient chargés de son exécution. Il est donc indispensable que se dessine rapidement parmi les élus municipaux une importante vague de contestation à l’égard de ce projet de loi. Civitas adressera à tous les Maires de France une « Lettre aux élus » rédigée en ce sens.

Civitas remettra en outre à tous les députés et sénateurs un guide argumentaire contre le « mariage » homosexuel et l’adoption d’enfants par les duos homosexuels. Par ailleurs, Civitas recommande la relance d’une « Entente parlementaire » permettant aux députés et sénateurs, au-delà des clivages politiques, de se concerter pour contrer ce projet de loi.

Organiser des veillées de prières

S’il n’est pas besoin d’être catholique, d’être chrétien, d’être croyant, pour comprendre la grave nocivité d’un tel projet de loi, Civitas préconise néanmoins de recourir à la prière pour obtenir dans cette mobilisation les secours de la grâce surnaturelle. Une fois de plus, nous nous tournons vers le Christ et la Très Sainte Vierge Marie afin que notre entreprise soit toujours assortie d’un solide sens du discernement, et menée avec foi, espérance et charité.

Levée de fonds : il nous faut 100 000 euros

Cette campagne va demander des moyens financiers considérables. Nous avons estimé le budget nécessaire à 100 000 euros. Pas pour engager une secrétaire ou louer un bureau. Ces 100 000 euros serviront intégralement à la diffusion de nos arguments à travers toutes les communes de France. Nous avons besoin de votre générosité et nous rappelons que les dons à l’ordre de Civitas sont partiellement déductibles des impôts, pour les particuliers comme pour les sociétés.

Nous recrutons toutes les bonnes volontés

–          Vous êtes philosophe, pédo-psychiatre, juriste, …, prêt(e) à contribuer à une équipe rédactionnelle et/ou à une équipe de conférenciers : nous avons besoin de vous !

–          Vous êtes élu(e) ou ancien(ne) élu(e) à l’échelon local ou national et prêt(e) à nous aider : nous avons besoin de vous !

–          Vous êtes graphiste, imprimeur ou professionnel(le) de la communication et volontaire pour nous donner un coup de main : nous avons besoin de vous !

–          Vous êtes volontaire pour organiser dans votre localité une réunion publique d’information ou pour organiser un car pour la manifestation du 18 novembre : nous avons besoin de vous !

–          Vous êtes volontaire pour distribuer des tracts, coller des autocollants ou des affiches : nous avons besoin de vous !

–          Vous êtes disponible pour relayer nos messages sur les forums de discussions et/ou les réseaux sociaux : nous avons besoin de vous !

Et si vous n’avez vraiment ni argent, ni talent, ni temps pour nous aider, vous pouvez faire néanmoins quelque chose d’essentiel : prier pour la réussite de cette mobilisation !

Le monde entier regardera notre riposte

Parce que ce débat se déroule simultanément aux États-Unis, en Angleterre, en Irlande, en Écosse, au Vietnam… et parce que la France a toujours joué un rôle important – positif ou négatif – dans le combat des idées, les médias de tous les continents seront particulièrement attentifs à la riposte mise en place par les Français de bon sens. Rien n’est perdu si nous y mettons les moyens !

*Alain Escada est le président de l’Intitut Civitas, un lobby catholique connu pour son combat contre la christianophobie.

Civitas
17 rue des Chasseurs
95100 Argenteuil
01.34.11.16.94 – [email protected]
www.civitas-institut.com – www.francejeunessecivitas.com

Autres articles

66 Commentaires

  • Corbeyran , 9 septembre 2012 @ 13 h 03 min

    Pour parler de manière moins partisane, il va mettre le droit français en harmonie avec les principes républicains qui servent de base à la condamnation de toutes les discriminations liées à un élément de l’identité (race, sexe, orientation sexuelle, par exemple).

  • Denis Merlin , 9 septembre 2012 @ 14 h 04 min

    Merci à “Fauvette” de nous avoir donné son avis de médecin.

    L’homme est un animal sexué et raisonnable, la différence des sexes est ordonnée à la perpétuation de l’espèce, qui comprend la génération et l’éducation par les deux parents. On ne sortira pas de là. C’est la vérité de l’homme.

  • Odette de Lannoy , 9 septembre 2012 @ 16 h 49 min

    L’homosexualité est souvent le résultat de ce que l’on appelle un crime. Un crime qui s’est produit sur un enfant sans défense. Bien des hommes mariés en ont été aussi… les auteurs bien qu’on en parle jamais.Il faut être juste ce sont des drames qui fusillent une vie.Je trouve dommage que les homosexuels se soient conduits ridiculement en s’affichant au sein d’une gay pride qui a exaspéré tout le monde Avant on ne parlait que très peu de cette vie différente.Ils sont devenus petit a petit de plus en plus exigeants et après le pacs qui était une décision correcte qui suffisait, ils ont de nouveau réclamer un vrai mariage et l’adoption d’enfant. Et c’est le NON qui sort majoritairement de partout..Et ce NON est totalement raisonnable et justifié mais stop pour la suite qui ne rîme à RIEN.
    J’appuie tout à fait civitas.Ce sont des jeunes très courageux. Il y a quelques mois une exposition soutenue officiellement par LVMH à Avignon manifestait une première insulte envers le Christ. Un des tableaux représentait ” le Pisse Christ” Un Christ plongé dans l’urine. Personne n’aurait réagit si Civitas n’était arrivé ce vendredi saint là à 3h de l’après midi…. en bande organisée..oui mais à genoux avec le chapelet en main pour demander pardon au Seigneur pour ce blasphème abominable.Seul l’évêque d’Avignon que je salue bien bas et que j’admire infiniment a réagit.Ensuite il y eut les pièces de théatre à Paris et au sein de nombreuses grandes villes de France . Présentations ignobles du Christ présenté couvert d’escréments qui, sans doute inconciemment justifiait la réalité actuelle Qui était là, les jeunes de civitas, à genoux et le chapelet à la main enregistrant sans broncher les moqueries de l’entourage envoyé par les autorités. Un jeune a raconté à Rennes ” Je suis arrivé pour tabasser les mecs..;ils étaient à genoux devant une croix, ils avaient un chapelet qu’ils disaient tout haut. Ils ne nous voyaient même pas.J’ai été plein d’admiration et au lieu de les attaquer je suis parti impréssionné et les autres aussi.”
    Je n’ai rien a ajouter.J’aime les gens qui n’ont pas peur même si tout le monde est contre eux.

  • olrik , 9 septembre 2012 @ 17 h 08 min

    Condamnation de toutes les discriminations à l’exclusion de celles qui visent un élément de l’identité tel que Français, patriote, chrétien, refus de la dictature du politiquement correct, des pédérastes militants sur leurs enfants, dictature des pédérastes qui ne veulent pas faire d’enfants mais exigent d’adopter ceux des autres, des pédérastes qui bénéficient d’un système de retraite entièrement payé par les enfants des autres, etc…
    Historiquement le principe suprême de la République,
    c’est l’échafaud !!!

  • Nicéphore , 9 septembre 2012 @ 18 h 37 min

    Le combat est toujours plus beau lorsqu’il est perdu d’avance. Mais si vous préférez suivre le troupeau et ignorer la beauté du geste, grand bien vous en fasse. Dieu reconnaîtra les siens.

  • Gomez Aguilar , 9 septembre 2012 @ 18 h 43 min

    Je ne réclame pas le mariage homo et je n’y peux rien si votre cerveau ramolli n’est pas capable de comprendre le sens d’un commentaire. À laver la tête d’un âne on perd sa lessive, je n’entreprendrai même pas de vous expliquer ce que mon commentaire signifie, apprenez à lire pour commencer…

  • Le Parisien Liberal , 9 septembre 2012 @ 18 h 49 min

    il ne s’agit pas de fatalisme, Pesneau, mais comme le dit Gomez Aguilar, de majorité à l’Assemblée Nationale.

Les commentaires sont fermés.