Depardieu : les Polonais entre amusement et dégoût

« Mon père était un communiste de l’époque, il écoutait Radio Moscou ! C’est aussi cela, ma culture »

 Au départ, les commentaires en Pologne étaient plutôt favorables au célèbre acteur français après sa fuite devant des impôts excessifs aggravés par un gouvernement et un président « qui n’aiment pas les riches » et la restitution de son passeport français avec la campagne de dénigrement orchestrée à son encontre par le gouvernement socialiste et les médias publics français très orientés à gauche. En vantant les mérites de la démocratie russe et en évoquant son enfance bercée par l’idéologie communiste, Gérard Depardieu a cependant franchi un pas inacceptable pour des peuples à qui le socialisme à la mode soviétique a été imposé par la force après la victoire des Alliés contre le national-socialisme allemand. En effet, dans sa récente lettre ouverte aux Russes, Depardieu déclare : « Mon père était un communiste de l’époque, il écoutait Radio Moscou ! C’est aussi cela ma culture ». 

Les médias polonais de tous bords, à l’exemple du quotidien de gauche Gazeta Wyborcza, rappellent les excès récents de notre Obélix national, des excès qui pouvaient être tolérés tant qu’ils restaient dans le domaine du fait divers mais qui ne peuvent plus l’être quand l’acteur soutient des dictateurs sanglants (le président tchétchène) ou des dirigeants autoritaires comme Poutine (qui est aussi le patron du président tchétchène).

Comble de l’ironie, fait remarquer le journal conservateur Gazeta Polska, la nouvelle adresse officielle de Depardieu en Russie est située dans la ville de Saransk qui a abrité à partir de 1931 un des premiers camps de travail du Goulag, ce système de camps de concentration mis en place par l’URSS et dont s’est ensuite inspiré le régime nazi. Le site d’information de droite wPolityce.pl en profite pour rappeler à ses nombreux lecteurs (plus de huit cent mille visiteurs uniques par mois) la russophilie occidentale et tout particulièrement française qui s’est transformée en soutien au régime criminel de l’Union soviétique au XXe siècle par des intellectuels de premier plan comme Jean-Paul Sartre, pour n’en citer qu’un. Des « idiots utiles » pour les dirigeants soviétiques de l’époque, tout comme Depardieu serait aujourd’hui l’idiot utile de Vladimir Poutine.

De notre correspondant permanent en Pologne.

Autres articles

47 Commentaires

  • lapotre , 9 janvier 2013 @ 16 h 21 min

    Les Polonais ne savent pas faire la différence entre la Russie profonde qui renaît de ses cendres avec à sa tête Vladimir Poutine, vrai nationaliste traditionnel qui entend redonner à son pays son brillant des siècles passés et l’ URSS dont le régime totalitaire et sanglant a non seulement engendré la souffrance de son propre peuple mais celui de tous les pays satellites. Les Polonais ne veulent pas comprendre que leur premier allié serait à présent la Russie de Poutine et NON l’ Alliance Atlantique avec les Etats-Unis à leur tête. La preuve ; la Russie a fait un bond prodigieux en avant alors que l’ Europe et surtout notre pays sont en régression et en état avancé de décadence.

  • Frédérique , 9 janvier 2013 @ 17 h 13 min

    Là encore, à savoir si ce sont les polonais qui ne font pas la différence ou la presse polonaise à l’instar de la notre qui use et abuse de la propagande.

  • lapotre , 9 janvier 2013 @ 17 h 22 min

    Oui, c’est tout-à-fait vrai, les médias qui en France sont subventionnés par le système, ne reflètent pas du tout la position de la majorité des Français.

  • Jean Aymard , 9 janvier 2013 @ 18 h 30 min

    C’est curieux, chaque fois que ce correspondant en Pologne signe un article, c’est contre la Russie. Histoire de favoriser les tentatives US de s’implanter en Europe, chez les maillons faibles.
    La Russie patriotique est un espoir pour l’Europe, la vraie.
    C’est un modèle pour les Nations européennes qui aimeraient retrouver leur souveraineté.

    Regardez sur prorussia.tv, la comparaison entre les vœux de MM. Hollande, Poutine et Mme Merkel.
    À voir aussi le troisième sujet, sur la désinformation de France2 sur l’affaire Depardieu-BArdot.

  • Agnieszka , 9 janvier 2013 @ 20 h 02 min

    Oh là, là. La Russie “un modèle pour les Nations européennes”, “la Russie a fait un bond prodigieux”. Je suis navrée de voir sur ce site une telle naïveté. Poutine et plus des 2/3 du pouvoir russe sont des anciens membres du KGB. Les criminels soviétiques vont toujours très bien en Russie et bénéficient de la protection du régime en place. Vous avez déjà oublié ce que Poutine a fait en Géorgie en 2008, et vous suivez p.ex. comment la Russie mène l’enquête concernant la tragédie de Smolensk de 2010 ?…Et je vous assure que les médias en Pologne, sont très russophiles et même soviétophiles, tout simplement les Polonais ne font pas confiance à leur voisin et ils ont raisons vu l’histoire difficile et la coexistence actuelle toujours très tendue. Et “revenons à nos moutons”. Depardieu c’est un vrai idiot utile à Poutine. Mais je vois que pas mal de Français partagent sa façon de penser et son indulgence ou même sa sympathie pour le communisme. Quelle honte !

  • lapotre , 9 janvier 2013 @ 20 h 49 min

    Les Russes et les Français ont toujours eu des liens affectifs, artistiques et intellectuels.
    Que Poutine ait fait partie du KGB ne joue pas contre lui car à cette époque, est-ce-qu’il pouvait en être autrement ? Malgré tout c’est un chef d’Etat digne de la position qu’il occupe et son pays peut avec raison être fier de lui. Pour ma part je préfèrerais mille fois avoir un homme comme lui à la tête de mon pays mais j’aurais des difficultés à caser Hollande à l’étranger. Dire que Depardieu est un idiot utile, c’est parler un peu trop vite, sans tenir compte du contexte. Je pense au contraire que c’est un bon coup de pied au derrière des imbéciles qui ont la prétention, pour le malheur de la France et des Français, de diriger notre pays. Quant à la Pologne elle n’a rien de bon à attendre ni de l’ Europe, ni des Américains, bien au contraire. Quant à la France, je désirerais que ses liens avec la Russie soient renforcés et qu’elle quitte l’OTAN qui est entrain de nous détruire.
    Un site internet donne à l’ Amérique le nom du “pays du goulag levant ” et je suis tout-à-fait d’accord.

  • Komdab , 9 janvier 2013 @ 21 h 09 min

    Absolument ! Je crois que c’est par la Russie que viendra notre salue. Il y a 25 ans on m’aurait dit : “tu es fou !” Et pourtant.

Les commentaires sont fermés.