Les Polonais aux Allemands : “Protégez vos femmes, pas notre démocratie”

(Article mis à jour le 11/01) Lors du match de volley Allemagne-Pologne hier, dans le cadre des qualifications pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro, les supporters polonais ont déroulé une banderole où l’on pouvait lire, en anglais, “PROTECT YOUR WOMEN, NOT OUR DEMOCRACY” (Protégez vos femmes, pas notre démocratie).

Ce sont en effet les politiciens et les médias allemands qui sont en pointe quand il s’agit de critiquer la Pologne au sujet de sa Cour constitutionnelle ou au sujet de sa nouvelle loi sur ses médias publics, entrée en vigueur hier. Les critiques les plus virulentes en provenance de Bruxelles sont aussi venues d’Allemands : Martin Schulz, le très gauchiste président du Parlement européen (qui a parlé d’un “coup d’État” du gouvernement polonais), et Günther Oettinger, commissaire européen à l’Économie et à la Société numériques, qui voudrait que la démocratie polonaise soit mise sous surveillance.

De nombreux médias allemands appellent depuis l’arrivée de la droite conservatrice au pouvoir en Pologne à la suspension des fonds de cohésion pour ce pays (notamment à cause de son refus de l’immigration musulmane de masse) et à l’adoption de sanctions privant la Pologne de ses droits de vote au Conseil européen.

Or, l’affaire des très nombreuses agressions sexuelles par des demandeurs d’asile arrivés cette année à l’invitation de la chancelière Angela Merkel et du silence (et aussi des mensonges) de la police allemande et de tous les grands médias allemands pendant plusieurs jours sur ce sujet a démontré que c’est l’Allemagne, et non pas la Pologne, qui a un problème avec la liberté et la diversité de ses médias et avec le fonctionnement de sa démocratie.

De toute façon, ainsi que l’a déclaré hier Viktor Orbán, il est inutile de discuter de sanctions contre la Pologne puisque de telles sanctions requièrent l’unanimité et que la Hongrie s’y opposera.

Que les Allemands s’occupent donc de leurs propres problèmes, et notamment qu’ils s’occupent plutôt de protéger leurs épouses et leurs filles qui se font agresser sexuellement et violer par de jeunes musulmans dont 1,1 million sont arrivés l’année dernière et qui continuent d’arriver par milliers tous les jours !

Mise à jour du 11/01 : après le match, les policiers allemands ont arraché la banderole aux supporters polonais. Vive la liberté d’expression en Allemagne !

Articles liés

38Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Pacific , 9 janvier 2016 @ 9 h 06 min

    C’est la parabole de la paille et de la poutre qui se vérifie une fois encore : “Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ?” (Luc, 6, 41).

  • pauledesbaux , 9 janvier 2016 @ 9 h 14 min

    nous espérons que les allemands vont la virer de son trone et la mettre sur celui qu’elle mérite : le trone des chiottes amen

  • pauledesbaux , 9 janvier 2016 @ 9 h 18 min

    MLP elle laisse la responsabilité aux tenants du système bobo collabo sialaud qui on été élus aux régionales E EUX QUI SE CROIENT CAPABLES D ABOYER ET DE SEVIR ILS NE VEULENT PAS DU FN EH BIEN QU ILS FASSENT LEUR BOULOT

  • pauledesbaux , 9 janvier 2016 @ 9 h 25 min

    JE la ferai violer par tous les migrants qui voudraient bien le faire ensuite je pense que l’allemagne prendrait-elle des sanctions et avec elle l’europe entière la POLOGNE A RAISON DE SE REVOLTER QUAND AUX EUROPEENS RENDEZ VOUS LE 6 FEVRIER DANS TOUTES LES VILLES DE FRANCE ET DE NAVARRE QUI NE VEULENT PAS DE MIGRANTS VENUS POUR NOUS VIOLER AVANT DE NOUS EGORGER POURQUOI NE VIENNENT ILS PAS AVEC LEURS FEMMES ET LEURS ENFANTS SI CE N EST POUR CA ,

  • Gérard , 9 janvier 2016 @ 9 h 56 min

    Que doit-il se passer le 6 février prochain en France ? Pouvez-nous en dire plus ? Merci !

  • Ankou , 9 janvier 2016 @ 9 h 57 min

    Même en virant Merkel cela ne résoudra rien en Allemagne, car ILS sont là et pour longtemps !
    Comment pourront-ils virer ne serait-ce que la moitie de ceux qui sont arrivés l’année dernière ? Et les virer OÙ ? Quel pays les acceptera ? Sûrement pas la Hongrie, la Pologne, le Danemark, la Slovénie, la Roumanie, et il y en a peut-être d’autres.
    Alors, qui ?
    Les terroristes n’ont pas des vierges qui les attendent au paradis, mais des – verges –, il y a eu une erreur de transcription. À voir le nombre qui se fait sauter, il y a beaucoup de sodomites parmi eux.

  • Trucker , 9 janvier 2016 @ 11 h 27 min

    Que fout PEGIDA……dites vous ?

    Bien plus que ne le font les français en France.

    Le jour où des organisations se situant sur le même créneau contestataire, à savoir Riposte Laïque et Résistance Républicaine pourront se prévaloir de mettre autant de gens dans la rue et aussi souvent que PEGIDA…..on pourra critiquer la résistance allemande.

    C’est pas parti pour en France……

    Rendez vous pris au mois de février pour constater ce qu’il en est de la prise de conscience.

Les commentaires sont clôturés.