Après avoir été battu à mort par des jeunes noirs, l’homme blanc est entre la vie et la mort

Émeutes de Londres. Bien qu’un officier de police ait assisté à la scène dans la nuit de lundi à mardi, il n’a pu intervenir, étant seul sur place, avant que ses collègues n’arrivent sur place. Battu sans doute avec des bouteilles de verre par un groupe de jeunes noirs finalement repoussés par les forces de l’ordre à coup de boucliers anti-émeute, un homme blanc, âgé de 40 ou 50 ans, qui protestait contre le pillage d’un centre commercial à Ealing, à l’ouest de Londres, a été retrouvé gisant inconscient sur le sol et conduit dans un état grave à l’hôpital. Ses chances de survie seraient minimes. On ne connaît pas son identité car son portefeuille a été volé, rapporte The Daily Telegraph.

Autres articles

3 Commentaires

  • Suzanne , 10 Août 2011 à 10:30 @ 10 h 30 min

    Où l’on voit les limites du multiculturalisme !
    On n’a pas arrêté de nous gaver avec les bienfaits du multiculturalisme, on voit maintenant où tout cela nous a menés. Si ce n’est pas une guerre Noirs contre Blancs, qu’est-ce que c’est ? Bien sûr mes propos vont choquer les “bien-pensants” qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, et encore. Ils ont le nez dans la merde et ils continuent à soutenir que ça sent la rose.

  • flammande , 11 Août 2011 à 15:13 @ 15 h 13 min

    Magré qu’on cherche à minimiser le problème de l’immigration et du multicul dans ces émeutes… le modèle de l’enrichissement (pour qui???) du “vivrensembleuuu” commence à sérieusement se fissurer…

  • Rumaliza , 27 Avr 2013 à 18:07 @ 18 h 07 min

    Le Royaume-Uni sera le premier pays d’Europe à passer sous la coupe des cafres. Ce sera une bonne sanction pour ces commerçants qui se sont toujours prostitués à la loi de l’intérêt commercial au lieu de servir l’idée de l’Europe.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen