Les Femen injurient les nationalistes place des Pyramides

Comme l’avait annoncé en exclusivité Nouvelles de France la veille, les Femen attendaient place des Pyramides les nationalistes commémorant Sainte Jeanne d’Arc ou manifestant « contre le mondialisme ». De l’hôtel Régina où elles avaient réservé une chambre, elles ont déroulé une banderole demandant la « sextermination » du « nazisme » et ont provoqué les manifestants, des fumigènes à la main. Ceux-ci ont répondu « Salopes ! », « Sales putes ! » et la police a gazé ceux qui tentaient d’intervenir.

Les Femen ont finalement été évacuées par les pompiers et les forces de l’ordre.

Photo : Twitter.

Articles liés

157Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • violette 95 , 12 mai 2013 @ 13 h 13 min

    C’est bien, grâce à cette action, les médias de l’oligarchie vont parler de « l’hommage à Jeanne d’Arc », hommage que la France a tendance a oublier… c’est grâce à quelques centaines de patriotes, un beau dimanche matin, que la flamme se maintient : bravo à eux ! Cet après-midi, les chrétiens de Civitas défilent aussi paraît-il, on verra si les jeunes femen seront là.

  • Fabrice , 12 mai 2013 @ 13 h 34 min

    Je suis choqué de voir de si nombreux extrémistes de droite dans la rue. C’est le rôle des politiques de droite et de gauche de rendre hommage à Jeanne d’Arc, comme l’ordonne la loi de 1920. Mais assister à une telle violence verbale et voir 3 000 nostalgiques défiler tranquillement rue de Rivoli donne une image désastreuse de la France pour les touristes qui sont présents. Je sais bien que la droite et la gauche ne rendent pas d’hommage mais ce n’est pas une raison pour laisser gambader des milliers de skins et nationalistes dans les rues de Paris.
    Le Front National est le seul parti politique de droite classique à défiler pour Jeanne d’Arc (1er mai). En revanche, que l’extrême droite manifeste pour la patronne de la France me donne des frissons quand on sait que beaucoup ont comme référence le III Reich et le nazisme, soit des idéologies contre la France, contre les religions, racistes, scandaleuses !

  • Joseph , 12 mai 2013 @ 13 h 34 min

    Elles ne sont quand même pas allées au contact des nationalistes. Il est plus facile d’asperger les poussettes et les mères de famille ou de s’en prendre au cloches de Notre-Dame ! On constate les limites de leur courage.
    Ce qui est remarquable c’est qu’elles font ce qu’elles veulent en France. La police verbalise pour des broutilles, tabasse, gaze, rafle les manifestants de LMPT. Et là, rien ; on fait venir les pompiers pour les évacuer. C’est çà, la petite république vallsienne !

  • Jacques , 12 mai 2013 @ 13 h 36 min

    Et pourquoi en langue anglaise a nouveau? Tiens bizarre non?

  • Joseph , 12 mai 2013 @ 13 h 38 min

    Elles s’en revendiquent.

  • monhugo , 12 mai 2013 @ 13 h 43 min

    Pourquoi évacuées par les pompiers ? Comment la direction de l’hôtel où se trouvaient ces créatures (qui ont dû passer une nuit confortable, à plus de 200 euros, dans la chambre à positionnement idoine pour leur « happening » récurrent) a-t-elle réagi ? Il serait intéressant de savoir comment elles ont réglé leur note : cash, CB (et si oui, à quel nom) ? Trouble manifeste de l’ordre public, perturbation d’une manifestation digne et pacifique, déclarée de longue date. Mais elles vont s’en tirer au mieux comme d’habitude, et les agressés seront eux inquiétés, après avoir été gazés. Evidemment. Une pièce de plus au dossier déposé à l’initiative de Luca Volontè auprès du Conseil de l’Europe, sur le constant « deux poids, deux mesures » de la police politique du sieur Gaz.

  • J.75 , 12 mai 2013 @ 13 h 49 min

    La note sera réglée par M. José Gulino en personne!

    Sait-on jamais, le GOdF ayant des idéaux similaires aux FemHaine…

Les commentaires sont clôturés.