L’exception polonaise

Dimanche dernier, on a pu voir Andrzej Duda, le bientôt président de Pologne élu le 24 mai dernier (il prendra ses fonctions le 6 août), s’agenouiller pour ramasser une hostie emportée par le vent et la porter à l’archevêque de Varsovie, le cardinal Nycz, qui célébrait la messe d’action de grâce à la basilique de Wilanów, à Varsovie.

https://www.youtube.com/watch?v=KwmcAsqmH8w

Contrairement aux dirigeants catholiques irlandais qui ne sont éventuellement catholiques que le dimanche et défendent presque à l’unisson le « mariage gay » les autres jours de la semaine, Andrzej Duda, le prochain président polonais, est un vrai catholique. Cela se voit sans qu’il ait besoin de l’afficher et il n’est pas seul dans son parti. Le PiS (Prawo i Sprawiedliwość, Droit et Justice en français) est de nos jours un des derniers partis chrétiens-démocrates en Europe à être resté chrétien et à compter avec l’enseignement de l’Église : il s’oppose à l’avortement, à la procréation in vitro, à la dénaturation du mariage, il est favorable aux libertés bien comprises et pas aux déviances libertaires ni à un quelconque droit à l’enfant, pour ne citer que quelques thèmes importants.

Les prises de position du PiS sont le fruit de la foi vivante de ses membres (ce qui ne veut pas dire bien entendu que les adhérents du PiS soient des saints, mais ce qui veut dire qu’ils ont des valeurs claires et constantes). Ainsi, le dimanche du deuxième tour des élections présidentielles polonaises, le 24 mai dernier, Jarosław Kaczyński, le président du PiS, a passé la journée au sanctuaire de Jasna Góra où il était venu prier devant l’icône de la Vierge Noire de Częstochowa. Le vainqueur des élections est lui-même venu remercier la Vierge le lendemain à Jasna Góra.

De son côté, le parti au pouvoir (PO pour Platforma Obywatelska – Plateforme civique), semble toujours croire que ce sont les contre-valeurs portées par l’Europe qui pourront encore le sauver de la débâcle et il se presse de faire adopter une loi sur la PMA qui sera très libérale et qui ne fera pour une bonne part que sanctionner l’anarchie existant malheureusement toujours dans ce domaine en Pologne. Si la PO n’a pas encore le courage de remettre en cause l’interdiction de l’avortement sans raisons médicales (75 % des Polonais s’opposent à tout « droit » à l’avortement), au vu de son évolution au contact du pouvoir on peut craindre le pire pour la suite si elle venait à gagner les prochaines élections législatives.

Mais la PO a peu de chances de sauver les meubles alors que le premier ministre Ewa Kopacz annonçait hier la démission de plusieurs ministres et secrétaires d’État ainsi que du président de la Diète (la chambre basse du parlement polonais) suite à une méga-fuite de documents extrêmement compromettants de l’enquête sur l’affaire des écoutes. Donald Tusk, qui présidait jusqu’à récemment cette mafia politico-financière au service de l’UE et de son idéologie libertaire et homosexualiste, a déjà quitté le navire avec l’aide de ses parrains européens. Indice caractéristique du soutien de l’oligarchie européenne à un parti qui respecte très mal les standards démocratiques, c’est Anne Applebaum, journaliste du Washington Post et de The Economist et aussi épouse de Radosław Sikorski, le président déchu de la Diète, qui a été invitée cette année pour représenter la Pologne à la réunion à huis clos du groupe de Bildeberg qui se tient ces jours-ci.

Croisade du rosaire pour la patrie

Du coup, certains en Pologne veulent voir un parallèle entre cet incident de dimanche, avec le Corps du Christ ramassé par ce président catholique, et un incident survenu en 1963 dans la Pologne communiste où, lors d’une messe de couronnement d’une statue de la Vierge, c’est Mgr Karol Wojtyła, évêque de Cracovie et futur pape Jean-Paul II, qui avait ramassé à terre le sceptre tombé de la statue.

Sur le modèle de la croisade du rosaire qui avait précédé l’arrivée du Fidesz et de Viktor Orbán au pouvoir en Hongrie en 2010, des dizaines de milliers de Polonais conduisent une « Croisade du rosaire pour la patrie » depuis déjà quelques années. Les plus gros médias polonais, aux mains des multinationales et acquis à la Pensée unique européenne, tirent déjà à boulets rouges, avant même son investiture, sur ce président catholique.

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Mitro , 12 juin 2015 @ 16 h 30 min

    Bonjour,pour que nos politiques en fassent autant,il faudrait les équiper d’un GPS avec les adresses des églises,chapelles ou cathédrales,vous savez,ces lieux de recueillement catholiques !!!!! Pour l’instant,ils ne connaissent que les synagogues et les mosquées ces félons.

  • nauticat , 12 juin 2015 @ 17 h 33 min

    bonjour , en France ça n’arrivera pas ,les hosties sont lestées aux OGM ,et profilées pour coller au sol

  • André , 12 juin 2015 @ 18 h 25 min

    Malheureusement la France va énormément souffrir pour avoir abandonner la FOI de Clovis et de Jeanne d’Arc pour aller adorer les dieux du gouvernement. Car dans le drame qui va bientôt s’abattre, il n’y aura aucun secours divin et tout ce que j’ai publié va s’accomplir. Il y a dix ans encore, j’ignorais que je partirai en campagne. Il a fallu que ce soit mes deux petits musulmans de 16 ans qui me fassent découvrir que la France était attaquée par l’islam pour me rappeler qu’il y a d’innombrables années j’avais fait ma profession de FOI.
    De nos jours ici l’organigramme et l’on ne peut plus rien arrêter. C’est vrai au niveau mondial et encore plus en France. Nous avons le Maître Lucifer (invisible mais bien réel) qui donne des pouvoirs aux illuminatis ( ils sont déjà les maîtres du monde car ils ont toutes les banques et la maîtrise des ressources planétaires), leur affidés qui forment la siono-judéo-maçonnerie, grâce à leur talent d’orateur bonimenteur (ils ont la parfaite maîtrise et l’art du mensonge) profitant de cette république démocratique (tautologie) et de l’affaiblissement du QI de leurs électeurs qui se font prendre au papier super glu attrape mouches: LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE, ils occupent tous les postes gouvernementaux. Ensuite, il suffit de s’entourer et de donner des postes à des repris de justice, de la haute délinquance et le tour est joué. Exemple que les français sont des débiles mentaux, ils ont cru que le Hollande allait choisir ses ministres parmi des abbés Pierre; des Saint Vincent de Paul, des mères Térésa, des soeurs Emmanuelle, idem pour les préfets……….Maintenant, il est impossible de les déloger…….C’est malheureux à dire, mais il n’y a que la guerre civile qui arrive et qui va se terminer par une monstrueuse boucherie islamique hallal……..En 2008 quand j’ai publié le scénario non seulement j’ai reçu toutes sortes d’insultes, mais je suis menacé de mort……….Le comble par des français de souche……….Revoir ma vidéo
    https://www.youtube.com/watch?v=7QHl8iody0U

  • Petit Prince , 13 juin 2015 @ 9 h 55 min

    Il faut du courage pour garder en France l’Espérance polonaise. Surtout quand on voit le dernier jugement à Lille.

  • zézé , 13 juin 2015 @ 14 h 59 min

    Saint Louis l’eût fait, mais qui d’autre ? le dernier de nos Rois Louis XVI lui-même l’aurait fait, mais ces pourris l’ont guillotiné, tué lui et notre Reine.. depuis nous payons, oui nous payons ce crime…. et avant qu’un dirigeant français le fasse : se baisser pour rattraper une Hostie il eût fallu qu’ il aille à la Messe ! eux préfèrent leur religion laïcarde-franc-maçonnique, le dieu argent-mensonge-et privilèges. Tout ça pour ça ! Non malheureusement notre pays ne connaîtra pas cette Foi qui faisait régner la Paix. Nous n’avons pas fini d’entendre les mensonges par les merdias sur ce Président, comme on nous bassine avec Poutine, trop chrétiens ces gens-là !

  • marie france , 13 juin 2015 @ 19 h 31 min

    n,on ,le “roi du monde “ou le manolo ,ou le decazevide ,se baisseront pour ramasser un pois chiche pour le ramadan ,mais pas une’ Hostie ils ne savent même plus à quoi çà ressemble

  • marie france , 13 juin 2015 @ 19 h 32 min

    @ nauticat ,vous voulez dire quoi :” lestées de OGM ??” merci

Les commentaires sont clôturés.